Alfa Rococo – Rentrée montréalaise « Chasser le malheur »

Rentrée montréalaise d’ALFA ROCOCO à La Tulipe de Montréal, le 29 avril 2011.

Nombreux étaient les fans réunis au Cabaret La Tulipe pour acclamer une formation très populaire ces derniers temps. La soirée fut l’occasion pour le duo de présenter les titres du nouvel album « Chasser le malheur » mais aussi des chansons de leur premier opus « Lever l’ancre » tous deux fort acclamés par le public et la critique. Justine Laberge et David Bussière ont offert toute une prestation, affirmant leur énergie et leur style bien à eux!

Du nouvel album on a pu notamment entendre [wpaudio url= »http://flashquebec.info/nouveau/audio/meteor.mp3″ text= »Météore » dl= »0″] , un titre pop-electro accrocheur, bien identitaire à la formation. Du même opus nous avons pu apprécier [wpaudio url= »http://flashquebec.info/nouveau/audio/Phenix.mp3″ text= »Phénix » dl= »0″] De nombreux titres, plus connus, de « Lever l’ancer » ont véritablement fait lever le party et fait danser le public massé en grand nombre. La voix unique de Justine s’accompagne magnifiquement bien des solos de guitare endiablés de David. On sent clairement que la complicité entre ces deux-là fait des merveilles sur le plan musical. Passant des douces mélodies mélancoliques à des rythmes beaucoup plus puissants, accrocheurs et rock, le duo sait se faire aimer de son public, que ce soit sur disque ou sur scène, et prouve une fois de plus que sa place est bien ancrée dans le paysage musical québécois.

Quelques spectacles sont encore prévus dans la province dans les semaines à venir, ensuite le duo s’envolera le 21 juin pour Paris pour participer à la traditionnelle Fête de la musique à la  Place de la Bastille. Ils seront de retour pour le 24 juin pour participer aux festivités encadrant les célébrations de la Fête Nationale du Québec dans Villeray.

Plus d’infos sur ce duo unique www.alfarococo.com

La première partie était assurée par la française Cécile Hercule, qui a offert une belle performance offrant des textes rigolos et originaux. Malgré un nom totalement inconnu au Québec, elle a su bien chauffer la salle et se faire apprécier.

Texte: Matthieu Bichat

Photos: Catherine Aboumrad