Angèle et Hubert Lenoir – Francofolies de Montréal 2018

Cette soirée à bien débuté avec une bien belle découverte de la Belgique.

Angèle est une jeune chanteuse-compositrice à la voix de velours et au timbre désinvolte. La bruxelloise écrit ses textes dans un langage hyper contemporain où l’anodin côtoie l’existentiel et le trivial, la poésie. Son premier single « La loi de Murphy » annonce un album acidulé avec un twist arty délicieusement espiègle.

 

Angèle Angèle

 

Hubert Lenoir 

Hubert Lenoir, 23 ans, est un jeune garçon, auteur-compositeur-interprète rempli de bonnes intentions. Il
a grandi à Beauport, en banlieue de la ville de Québec. Jeune, Hubert s’initie rapidement à la culture de
masse par Vrak TV et les jeux vidéo. Lorsqu’il n’est pas scotché devant le petit écran, il vole les bijoux de
sa mère et les porte en cachette. Au secondaire, ses confrères le décrivent comme «étrange» et «fif», lui
s’entend comme une âme perdue. Un jour, il fait la connaissance de deux autres amis «étranges» et
«fifs».

 

Ensemble, ils découvrent Donovan, Brian Eno, Elton John et s’encouragent à porter des vêtements
de femme pour aller en cours. Des mélodies commencent à se faufiler dans sa tête.
Rapidement, Hubert Lenoir abandonne l’école et cumule plusieurs emplois dont un poste d’ouvrier à la
chaîne de montage dans une usine de fenêtres pour immeubles commerciaux. Il commence à chanter
dans la rue comme amuseur public. C’est à 17 ans qu’il forme avec son frère The Seasons. En 2014, la
formation fait paraître son premier album Pulp à l’origine d’une reconnaissance critique et d’un accueil
enthousiaste du public. S’en suit une tournée qui dure plus de deux ans et qui les fera voyager un peu
partout dans le monde, de Berlin à Los Angeles. Malgré le succès du groupe, Hubert continue à chanter
dans les rues où il offre des performances explosives.

 

Au retour d’une longue tournée, Hubert Lenoir vit une année de tumultes, d’insomnie, de fast-food et de
blockbusters lors de laquelle s’écrit et s’enregistre Darlène, un album concept qui est accompagné d’un
roman du même nom écrit par Noémie D. Leclerc, sa meilleure amie et son amie de cœur. Entièrement
réalisé à Québec, cet opus marie les influences de R&B, de glam rock, de prog, de rock psychédélique,
de jazz et fait de Darlène une œuvre pop, éclectique, imprévisible et audacieuse, s’inscrivant comme un
opéra post-moderne sur le «coming of age» d’une génération.

 

 

Texte: Fourmi par les Francofolies de Montréal.

About Patrick Lamarche 559 Articles
L'un des fondateurs du présent site, administrateur et photographe, passionné.
Contact: Website