Footloose: un cadeau à la hauteur pour le 35e anniversaire à Juste pour rire

 

L’été, Juste Pour Rire fait danser les foules au théâtre St-Denis.  Après avoir reçu Hairspray et Grease, le célèbre festival s’offre cette fois, pour son 35e anniversaire, la comédie musicale Footloose, mise en scène, adaptée et traduite par Serge Postigo.

 

 C’est hier soir qu’avait lieu la première médiatique où artistes et médias ont foulé l’immense tapis rouge que bordaient quelques voitures d’époque avant d’être transportés à Bomont pour oublier les règles et danser leur vie! Prôner la liberté, refuser la censure et danser, voilà ce que propose Footloose.

Que vous soyez de l’époque Kevin Bacon de 1984 ou de Julianne Hough de 2001, vous retomberez sous le charme de Footloose grâce à une solide distribution de talentueux performeurs.

Tapis Rouge:

De Kenickie dans Grease à Ren McCormack dans Footloose, Philippe Touzel n’a assurément rien à envier aux Ren des deux films. Il incarne à merveille le jeune rebel aux idées audacieuses et nous charme par la véracité de son jeu et avec ses mouvements de bassin…et de pieds!

Il en est de même pour la belle Éléonore Lagacé qui incarne une Ariel Moore fougueuse, sensuelle et touchante et qui épate par sa puissance vocale. Sans rien enlever à son rôle de Patty Simcox dans Grease, on doit dire que ce premier rôle est nettement plus à la hauteur de ses talents. 

 

 

 

Footloose c’est un enchaînement de performances surtout vocales, des chorégraphies variées et dignes du titre de l’œuvre, un peu d’humour, de l’intensité, d’impressionnants décors, des personnages colorés et attachants, du talent, du talent et du talent!

Nos moments forts (sans révéler trop de punch bien sûr) :

-Les chœurs d’église

Somebody’s eyes où on semble voir quelques scènes du film en accéléré

-Gros coup de cœur pour la scène de filles au Burger Blast. On sent enfin l’esprit de Footloose prendre vie! Chorégraphie à couper le souffle et torses nus en vue. 

-Frissons garantis avec la pièce « Je suis libre »; Chorégraphies, acrobaties, wow!

-Le band live du bar Country avec Tim Brink

-Les scènes de pont avec un effet sonore désarmant, vous aurez vous aussi envie de crier!

-Le duo espéré de Ren et Ariel « Almost Paradise » de Mike Reno. Absolument magnifique!

-De toute évidence, la scène finale tant attendue qui est à la hauteur de nos attentes avec la mythique chorégraphie sur les airs de Footloose.

*Petite mention spéciale pour Willard Hewitt interprété par Tommy Joubert. Jeu juste, touchant, drôle et terriblement attachant! Bravo!

Petits bémols :

-Il aura fallu attendre l’entracte pour avoir notre dose attendue de danse.

-La traduction des chansons

-Petite longueur dans l’histoire avec la quantité de scènes chantées.

 

Avec déjà plus de 35 000 billets vendus, Footloose sera présenté au Théâtre St-denis jusqu’au 5 Aout 2017. Pour toutes les dates et trouver vos billets, visitez le www.hahaha.com/fr/show/footloose

 

error: Content is protected !!