France d’Amour – Lancement de « Bubble Bath & Champagne »

Lancement de l’album « Bubble Bath & Champagne » de France D’Amour au Jello Bar de Montréal, le 20 avril 2011.

Tandem.mu présente le nouvel album de France D’Amour, un 9e en carrière, intitulé Bubble Bath & Champagne.
Première collaboration entre l’artiste et la compagnie de disques, France D’Amour réussit le pari qu’elle s’est fixé: créer de belles chansons, harmoniquement riches, sans limites mélodiques. Si cet album évoque pour l’artiste de petits moments de bonheur, France D’Amour rend bien à l’auditeur ce plaisir évident qu’elle éprouve au son de la musique influencée par les années 20, 30 et 40.
À l’origine du projet, France D’Amour entendait proposer un opus de grands standards de cette période qu’elle affectionne particulièrement. La mélodiste, jamais bien loin de sa guitare, a plutôt opté pour ses propres compositions à l’exception de deux pièces : « Night And Day », de Cole Porter, son compositeur fétiche et « What The World Needs Now Is Love » signée Burt Bacharach « pour le côté Austin Powers et l’aspect kitch très assumé » dira-t-elle.
France D’Amour et Guy Tourville, son complice de toujours, assurent conjointement la réalisation de Bubble Bath & Champagne . C’est à Corinne Simon-Duneau qu’elle a confié les paroles des dix chansons originales de l’album.

Le premier extrait, « I Want More » (version française), est la toute première chanson qu’elle a composée. « L’idée générale de « I Want More » (version française) repose sur le constat que nous sommes rarement satisfaits de ce que nous avons. Que nous sommes sans cesse poussés à désirer un peu plus de tout » explique France D’Amour. Avec « Dressed To Kill », elle avait en tête un vieux film, une histoire en noir et blanc, un clin d’œil à la musique des productions à la James Bond. Elle propose également « Sorry I’m Happy », à travers laquelle elle avoue ouvertement sa joie de vivre mais convient que parfois, ce bonheur dérange. France D’Amour s’est entourée de Philippe Turcotte (claviers), de Guy Tourville à la basse et aux arrangements des cordes, de Samuel Joly (batterie) et de Jason Lang (voix, cœurs et guitares).

(Source: Tandem.mu)