Gala Carte blanche animé par Jérémy Demay au Festival Juste pour rire

Texte de Joannie Liard

C’est dans une salle Wilfrid-Pelletier remplie qu’a eu lieu dimanche le premier Gala Juste pour rire animé par l’humoriste français Jérémy Demay.

Son entrée dans la salle parmi les spectateurs a été ovationnée par un public en délire!

Appelé il y a quelques semaines seulement pour animer le célèbre gala, l’humoriste a tout de suite évoqué les déboires qu’a connus la société depuis l’année dernière avec le scandale de Gilbert Rozon et l’arrivée du nouveau Président Howie Mandel. Ce dernier étant germaphobe, Jérémy Demay précise qu’il ne risquait pas lui de toucher qui que ce soit!

C’est une succession d’humoristes de talent qui ont pris place sur scène tout au long de la soirée.

Olivier Martineau, accompagné de sa guitare, est en pleine forme et performe en enchainant les gags. Daniel Tirado parle de sa vie dont il ‘’ne regrette rien’’ tinté d’un humour noir qu’on lui connait bien. 

Dans le registre Enfants, Eddy King raconte sa vie de papa et avoue être en compétition avec tous les autres papas du monde. Laurent Paquin, pour son 15ème Gala, offre un extrait de son nouveau spectacle : ‘’Les enfants, ils ne savent pas à quel point on les aime… ils sont trop occupés à scraper nos vies!’’.

Alex Roy, ses imitations de chat qui crie ‘’Bernard’’ en vomissant, ses péripéties sur comment gérer trois adolescents à la maison et son imitation de beatbox lui valent une belle ovation du public.

Kev Adams, 10 ans de carrière à son actif et premier gala pour le comique déjà très célèbre en France, revient sur son parcours : ‘’’il y a 10 ans… Emmanuel Macron était en secondaire deux’’! 

Vêtu d’une robe de chambre en soie bleue, Bun Hay Mean, français d’origines chinoise et cambodgienne créée la surprise! Avec son look décalé, il compare les sociétés occidentale et orientale : ‘’Pour vous, les Occidentaux, tout ce qui est bridé, c’est un Chinois’’

Reda Saoui, pour son premier gala, suscite l’intérêt du public. Il parle des différences culturelles. ‘’Au Québec, on n’aime pas la chicane. Et je ne parle pas que du groupe de musique’’.

Mario Tessier, 25 ans de métier, utilise le thème de l’ego pour parler de ses prochaines dates de tournée avec beaucoup de dérision!

Mathieu Cyr et ses troubles de l’attention rendent le public hilare. Avec ses mimiques du visage bien à lui, il raconte son anecdote avec son beau-frère au téléphone pensant qu’il parlait à son garagiste pour sa voiture en panne. Un grand moment!

 

Et c’est Mehdi Bousaidan qui ferme la marche par son sketch où il parle de cuisine, de sport, des Norvégiens et dans lequel il évoque un passage du film ‘’Maman j’ai raté l’avion’’ : ‘’ça a pas rapport, mais je voulais le dire’’!! Il a été particulièrement applaudi.

Le gala se termine sur un échange hilarant avec Jérémy Demay qui demande à Laurent Paquin, grand spécialiste de l’exercice, comment était sa prestation. L’humoriste québécois se met alors à contrôler au doigt et à l’œil le public, les éclairages, le DJ, et donne une belle leçon au débutant français!

Un débutant qui s’en est malgré tout très bien sorti pour son premier gala!

 

About Nicolas Lepiller 26 Articles
Photographe Evènements Mariages et Portraits sur Montréal, découvrez mon travail sur www.nicolaslepiller.com