LES FEMMELETTES – Grand Montréal Comédie Fest

 

Dimanche soir, 19h30, Théâtre Ste-Catherine : On découvre et dit Adieu simultanément aux Femmelettes. Les Femmelettes ce sont 8 humoristes femmes qui viennent présenter leur tournée d’adieux. Le concept est simple : « Allô, vous ne nous connaissez pas, on se présente, adieu. » C’est exactement ce qu’elles sont venues faire, se présenter. Elles ne demeurent pas moins connues, puisqu’elles ont une cinquantaine de spectacles à leur actif à Ottawa et à Longueuil et que vous pouvez aussi les retrouver aux 4 coins du Québec en formules solo, duos, trios. Avec Marie-Christine Pilotte, la Femmelette en chef, à l’animation, chacune des Femmelettes est différente, possède sa personnalité, sa voix, son type d’humour et même son public cible. Certaines ont fait l’École de l’Humour alors que d’autres ont fait le Conservatoire d’Arts Dramatiques. Enchantés Les Femmelettes.

Marie-Christine Pilotte

Marie-Christine Pilotte qui tient le rôle d’animatrice et de « gérante de scène » est aussi le noyau rassembleur des Femmelettes qui n’avaient à la base qu’elle comme point commun. Sympathique humoriste (aux airs et au rire de Brigitte Lafleur) qui se présente comme une orthopédagogue qui hait les enfants, lesbienne et « comme toutes lesbiennes qui se respectent » : Vegan. « Je suis Vegan pour pouvoir me penser supérieure et juger le monde (…) je me criss des animaux, j’veux juste être mince. » Le ton de la soirée est lancé.

Les premières invitées sont un duo appelé Le projet Stérone. Catherine Hamann (le sosie d’Hélène Florent) et Anne-Marie Dupras (vêtue d’un chandail rose lettré de F*ck Trump) en bonnes lectrices de nouvelles sont venues livrer un bulletin spécial en 2 parties, couvrant les points absurdes de l’actualité avec désespoir et dérision.

 

Frédérick Rouleau

La prochaine Femmelette a été adopté par le groupe après s’être costumée en lapin rose. Hier soir, Frédérick Rouleau venait se présenter et présenter son nouveau délire : La peur des poules (et des nageuses synchronisées). Une maniaque de crème glacée jusqu’à tout récemment alors qu’elle croyait en manger toute sa vie. Le hic? Sa mère disait toujours « Quand Frédérick ne mangera plus de crème glacée, les poules auront des dents. » Une bonne raison de délirer connaissant sa phobie.

Anna Beaupré Moulounda

Anna Beaupré Moulounda a quant à elle été recrutée au sein des Femmelettes en 2013, alors qu’elle était enceinte, avec un efficace « T’es pas game ». Après s’être replacé la brassière, Anna a invité la foule a scander en cœur le mot « NOIR » en guise d’exercice thérapeutique pour libérer le préjugé. L’originaire d’Abitibi est venue parler de son identité culturelle, de sa crise capillaire et partager son vécu. Elle est également venue présenter la charte des couleurs de Benjamin Moore qui lui a fourni de grandes réponses sur son existence dont la couleur de sa mère « poudrette » et la sienne « byzantin » (déf. Raffiné, pédant, subtile et futile.) Une belle découverte pour cette femmelette rafraîchissante et vraiment drôle.

 Josiane Aubuchon

La reine de l’impro Josiane Aubuchon qui appelle la foule « mon beau bébé » est venue répondre sans gêne à des questions d’ordre de relations amoureuses qu’elle pigeait au hasard dans une boîte. « Mon mari ronfle trop, je ne sais pas quoi faire? C’est simple, criss le-là (…) la vie est trop courte pour ne pas dormir ». Elle est naturelle, crue, vive d’esprit et spontanée; On adopte. Vous pourrez la voir dans le cadre de la série de spectacles On inverse les rôles le 13 juillet prochain alors que Korine Côté assurera sa première partie.

Francine Lareau est l’une des Femmelettes en vedette puisqu’elle présente son spectacle solo 100 ans d’humour au féminin au Festival Juste pour rire. Celle qu’on a pu voir dans Épopée Rock (« on » excluant la personne qui parle, visant un public plus âgé) est venue nous parler de son destin d’humoriste alors qu’elle vient d’une famille d’écouteux. Elle nous raconte aussi une anecdote du jour où elle a eu à remplacer La Poune lors d’un jeu télévisé. Laissant la foule sur sa faim puisqu’elle a dépassé son temps alloué, elle invite les gens à aller voir son spectacle pour connaître la fin.

Nadine Massie

La Femmelette dessert comme la nomme affectueusement l’animatrice de la soirée est nulle autre que Nadine Massie. Maman, ambulancière, auteure sur Code F, Occupation double et même pour le Gala de Véro à COMEDIHA!, Nadine est très heureuse d’être là. « Non vous ne comprenez pas, avec un enfant de 1 an à la maison, je suis vraiment contente d’être ici. » Elle nous a fait vraiment rire fort! Elle débute par nous parler du fait qu’elle a l’air niaiseuse (mais qu’elle ne l’est pas) et qu’elle se fait dire n’importe quoi, puis elle dévale de façon hilarante sur le sujet de la maternité. Elle aborde la différence entre avoir un enfant « surprise » ou quand tu essaies et les joies de la grossesse « Je ne contrôlais pu rien, ni mon souffle, ni ma vessie, ni mon envie de tuer des gens. » Elle se demande également « comment faire » pour être mère alors qu’elle ne croyait plus avoir d’enfants après une rupture à 33 ans. Le truc? « Se pogner un petit jeune. » Son chum « pizza pochette » s’est adressé à elle avec un charmant « Sexy madame ».

 

Pour suivre Les Femmelettes, vous pouvez visiter leur site internet http://www.lesfemmelettes.com/ ou aller faire un tour sur leur page Facebook.

 

Default Gallery Type Template

This is the default gallery type template, located in:
/var/www/flashqc/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/nextgen_gallery_display/templates/index.php.

If you're seeing this, it's because the gallery type you selected has not provided a template of it's own.