Lancement du 6e album de Marie-Mai intitulé Elle et moi

Le public l’attendait depuis longtemps et aujourd’hui il est enfin arrivé… le 6e album de Marie-Mai intitulé Elle et moi. Pour cet opus, l’artiste s’est allié au réalisateur britannique Oliver Som. Elle a composé et créé ses chansons à Berlin, Toronto, Ste-Adèle et Montréal.

 

Quatre ans se sont écoulés depuis la sortie de M en mai 2014 et plusieurs moments charnières de la vie de Marie-Mai se sont produits. On pense entre autres à sa séparation d’avec Fred St-Gelais, la naissance de sa fille Gisèle, sa rupture professionnelle d’avec Productions J et sa participation à quelques projets télévisuels comme La Voix Junior et tout récemment The Launch (elle a d’ailleurs repoussé la sortie de son album pour y participer).

 

Dans Elle et moi, Marie-Mai nous livre ses insécurités, sa version de ce qui s’est passé au cours des dernières années et sa vérité tout simplement. Elle et moi, c’est la Marie-Mai publique, la chanteuse qui fonce et qui ose, la bête de scène, mais c’est aussi la Bouchard, celle qui doute, qui se questionne, qui aime s’habiller en mou et se ressourcer dans les bois. C’est la première fois que le public a autant accès à cette facette et il est intéressant de la découvrir ainsi sans artifice. Marie-Mai donne maintenant la chance aux deux de coexister. À la fin de la première écoute de l’album, un mot nous vient en tête… AUTHENTICITÉ. Sa voix semble plus cristalline et les chansons même si elles donnent envie de danser, nous portent aussi à réfléchir et à se questionner.

Onze pièces forment Elle et moi

 

Empire et Je décolle les deux premiers extraits et vidéoclips de Elle et moi ont été écrites au début du parcours de création et sont une suite logique de ce que Marie-Mai voulait proposer au public.

 

Elle et moi, la pièce titre est une collaboration avec Koriass qu’on peut entendre rapper au milieu de la chanson. Lors de son lancement, Marie-Mai a lancé le défi à ses fans d’apprendre toutes les paroles du rap au cas où elle les oublie lors de son passage au Centre Bell en février prochain.

 

Il y a également une chanson au titre révélateur La fin, qui parle de sa rupture avec Fred St-Gelais.
« Cette chanson c’est comme si je mettais tout ce que j’ai vécu avec Fred dans une petite boîte et que je la refermais avec un beau ruban. » Elle a voulu rassurer ses fans en affirmant qu’il avait entendu la chanson et qu’il était serein avec le résultat.

 

On retrouve aussi la chanson Un pied dans la porte qui a été coécrite avec son amie Ingrid St-Pierre, on reconnaît d’ailleurs le piano de l’artiste.

 

Élever c’est la « toune cachée » de l’album. Quand est venu le temps de choisir les chansons, Marie-Mai a réalisé que celle-ci ressemblait un peu à Je décolle, mais a tout de même voulu lui garder une petite place sur Elle et moi.

 

L’auteure-compositrice-interprète ne pouvait livrer un album aussi personnel sans dédier une chanson à celle qui a changé son univers à jamais, la petite Gisèle. Avec l’aide de son conjoint David Laflèche, elle a écrit un texte qui se voulait intemporel. Ce sont également les paroles que Marie-Mai aurait voulu se dire à un plus jeune âge. « Donne toi beaucoup de chances, dis toujours ce que tu penses. Si je pouvais parler à qui j’étais autrefois, je lui dirais ce qu’aujourd’hui je te dis à toi. Longue, la route est longue et se compte en secondes. La pente monte et jamais ne retombe. Dans chaque blizzard, il y a quelque part ton histoire. »

 

Malgré l’absence de la touche St-Gelais, on retrouve une Marie-Mai assumée, quelque peu différente, plus mature mais qui ne perd pas de son son! Elle et moi vous fera danser et vous émouvoir en même temps. Êtes-vous prêts pour le Centre Bell en février?! Si vous ne l’êtes pas, Marie-Mai l’est déjà!

 

 

Moment unique entre l’artiste et son public

Ça faisait longtemps que Marie-Mai voulait offrir un moment unique à ses fans. La sortie de son nouvel album était l’occasion rêver. En effet, elle a offert à 150 chanceux de venir chez elle pour une écoute exclusive dans sa maison. Un concours a ainsi été organisé dans les radios et sur son site Web afin de trouver ses plus grands fans et leur permettre d’entrer dans son intimité. Dimanche dernier, 3 visites ont été organisées. Les chanceux étaient attendus au Centre Bell pour ensuite être transporter en autobus voyageur vers la résidence de la chanteuse. Mousseux, cupcakes décadents, bonbons, croustilles et plus encore étaient à leur disposition juste avant qu’ils prennent place au salon pour écouter l’album, entendre Marie-Mai parler du processus créatif et discuter avec elle en toute simplicité. Ensuite, ils ont pu prendre une photo avec elle et repartir avec ce beau moment gravé à jamais dans leur mémoire. Une belle façon de les remercier de la suivre après autant d’années!

 

Voici la version intégrale de l’entrevue de Cynthia Sauro avec Marie-Mai lors de la journée de rencontre des Médias.