Roger Federer s’impose avec aisance

(98,5 Sports) – Le Suisse Roger Federer a facilement remporté son premier match à la Coupe Rogers, mercredi, disposant du Canadien Peter Polansky en deux manches de 6-2 et 6-1.

Le titulaire de 19 titres du grand chelem de tennis qui a eu 36 ans mardi n’a jamais été inquiété au cours de cette rencontre de deuxième tour face au 116e joueur classé à l’ATP.

Polansky, 29 ans, a constamment été à la traîne face au meilleur joueur de tennis de l’histoire qui donnait parfois l’impression d’être à l’entraînement.

La rencontre n’a duré que 53 minutes. Federer a reçu un fort bel accueil de la foule montréalaise à son arrivée sur le court.

Federer, qui disputait un premier match à Montréal depuis 2011, a bousculé son adversaire sans arrêt. Fidèle à son habitude, le Suisse a fait plaisir aux amateurs en effectuant plusieurs coups spectaculaires et il a également profité de quelques erreurs de son vis-à-vis pour accéder au tour suivant.

« J’ai bien commencé les sets et je voulais appliquer beaucoup de pression sur Peter, a mentionné le Suisse. Il m’a aidé en commettant quelques doubles fautes, mais dans l’ensemble, je suis très satisfait du match. »

Dès la première manche, Federer s’est rapidement forgé une avance de 3-0, ne perdant qu’un seul point au passage. Après avoir chassé la nervosité, Polansky s’est ressaisi en étirant les échanges avec la deuxième tête de série et il s’est approché à 4-2.

Federer a cependant anéanti les espoirs du Canadien en remportant le septième jeu au service avant de briser celui de Polansky pour gagner la première manche en 21 minutes.

Au deuxième set, Federer a fait preuve d’une précision chirurgicale pour gagner ses points. Même si Polansky s’est bien battu, obtenant deux balles de bris à la cinquième partie, il n’en a pas fait assez pour déranger le légendaire joueur suisse. 

Federer a réussi cinq as contre un pour Polansky et il a remporté 86 pour cent de ses points au premier service. Il se mesurera maintenant au vainqueur du duel opposant Jack Sock à David Ferrer.

error: Content is protected !!