50 Shades! La Parodie Musicale – La première au théâtre St-Denis

50 Shades! La Parodie Musicale – La première au théâtre St-Denis

50 Shades! La Parodie Musicale – La première au théâtre St-Denis.

Un délire bien dosé pour la parodie musicale de 50 shades of Grey. Acceptez illico le 2e degré et laissez l’humour, le chant, la danse et la luxure « remplir ce trou que vous avez en vous ». Peu importe si vous n’avez pas lu le livre ou vu le film, une distribution impressionnante vous fait survoler le tome 1 du populaire roman avec un humour cru et absurde, des voix puissantes, des danses suaves et plusieurs clins d’œil à d’autres Musicals comme Le Fantôme de l’opéra, Grease, Les misérables, Le violon, Dreamgirls, etc; De quoi éveiller votre déesse intérieure.

Vous rirez aux éclats avec une petite gêne d’applaudir de telles coquines absurdités.

 

 

La proposition est simple: trois femmes se mettent à la lecture de 50 shades of grey dans le cadre de leur club de lecture. Elles s’émancipent, s’excitent, s’ouvrent, s’imaginent… Et l’histoire prend vie sous vos yeux. On retrouve de belles caricatures de Christian (Martin Larocque), Anastasia (Albane Chateau) et sa déeesse intérieure (Marina Bastarache) , Kate (Léane Labrèche-Dor, hillarante et allumée) , Elliott (Daniel Delisle) et José (Jean-François Poulin, tordant et surprenant) qui valsent sur une mince ligne entre le comique et le vulgaire.

Martin Larocque campe un Christian Grey bien assumé, droit et fier. Celui qui avait d’abord refusé le rôle croyant à une blague, plonge tête première dans ce projet audacieux, un retour sur scène qui jusqu’à la dernière minute l’aura fait douter de son aisance à embarquer dans de telles folies. Un Christian Grey comme vous ne vous l’avez jamais imaginé, qui chante et qui danse.

Nous nous contenterons de vous mentionner avec un sourire aux lèvres : « Séance d’échauffement matinal et costume. » Pour le reste, c’est à vous de voir.

 

Albane Chateau prend un immense plaisir à dépeindre une douce, candide et naïve Anastasia Steele. Celle qui a toujours raffolé des films de Disney et/ou d’animation et des musicals comme La mélodie du bonheur, a embarqué sans hésitation dans le projet dès son audition. Pour être à l’aise dans un tel . projet, la complicité est la clé. Elle affirme que « les tabous se brisent dans le plaisir .»

Certes, on est loin des films de Disney, mais 50 shades lui permet de jouer, de danser et de chanter, ce qu’elle adore. « C’est éclaté, audacieux et franc! »  La parodie offre de très belles chansons, des pastiches de chansons connues. « On vous chantera des mots crus enrobés de belles mélodies. » Tendez bien l’oreille.

Albane Chateau est indéniablement un talent à découvrir!

 

Vous vous reconnaîtrez à travers les trois lectrices Sarah Dagenais, Vanessa Duchel (un bonheur de la retrouver sur scène après Hairspray) et Johanne Lapierre. De la plus prude à la plus extravertie, elles révèlent avec beaucoup d’humour ce dans quoi on s’embarque lorsque l’on se met à lire 50 shades of Grey.

On ne peut d’ailleurs passer sous silence les performances vocales de Sarah et de Vanessa qui donnent à la portion musicale de la parodie, tout son sens.

 

Laissez-vous dominer par votre envie de découvrir ou de redécouvrir 50 shades of Grey!

 

 

50 shades of Grey, La parodie musicale en tournée au Québec. Pour toutes les dates, visitez le www.ddaprod.com

 

Voir aussi:

50 shades, Les Répétitions

Sister Act

Grease

 

 

error: Content is protected !!