Anaïs Favron et Maxim Martin et le Gala de l’envie – Festival Juste pour Rire

Anaïs Favron et Maxim Martin et le Gala de l’envie – Festival Juste pour Rire

Anaïs Favron et Maxim Martin et le Gala de l’envie  –  Festival Juste pour Rire.

Pour une deuxième année consécutive, le duo Favron et Martin animait un gala dans le cadre du Festival Juste pour Rire. Pour débuter le gala sur l’envie, Anaïs est sortie d’une boîte à bijoux en or et a été transportée par deux hommes musclés en torses nus tandis que Maxim est arrivé au volant d’une voiture sport.

Ils ont alors dressé la liste des envies les plus populaires : les riches, les métiers des autres, nos amis et la vie des gens sur Facebook. « Si Steve Jobs n’avait pas envié Apple, on n’aurait pas eu d’Iphone. »

Jemery Demay a parlé de la première fois où il a envié quelque chose : les souliers qui allument d’un garçon dans la rue. Il a aussi affirmé que les gens envient ses 6 pi 5 po. et son accent français, que lui trouve peu virils.

Sylvain Larocque est venu parler de ce qu’il envie dans la vie : les femmes qui sont multitâches, les gens en amour, son chien et son chat, Edgar Fruitier, les gens de Québec et de Toronto, etc.

Adib Alkhalidey a travaillé récemment sur une websérie avec des enfants. Il les envie, car ils ont droit à l’erreur et le droit de refuser de faire des choses déplaisantes. Sur notre photo, il nous dévoile le moyen de protestation ULTIME des enfants: se laisser tomber par terre pour avoir ce qu’ils veulent!

Katherine Levac, quant à elle, aurait aimé être une princesse du 17e siècle. Elle avoue ne pas être née à la bonne époque.

Ensuite, les animateurs ont présenté un sketch sur un souper chez Anaïs et son chum (Pierre-François Legendre) alors qu’elle tente de matcher son collègue Maxim à son amie Maxim Roy. Quel plaisir de voir sur scène Maxim Roy, qui profitait d’une petite pause de son tournage très demandant sur la série américaine Shadowhunters – The Mortal Instruments tournée à Toronto (où elle interprète le rôle de Jocelyn), inspirée des romans à succès The Mortal Instruments!


 
 

Guillaume Wagner a avoué envier les gens religieux en particulier les juifs orthodoxes. « Le système capitaliste est basé sur l’envie. » Il a alors parlé de l’argent et de la beauté.

Michel Barrette a voulu montrer aux jeunes dans la salle que les gens de 50 ans et plus n’ont rien à leur envier. Il a alors raconté une soirée typique d’un jeune homme de 18 ans en 1975. Avec 10 $, il était en business et pouvait acheter 3 grosses bières au dépanneur, commander 24 verres de Draft avec pourboire à la taverne, manger une demi-pizza extra large et retourner à la maison en taxi. Avec 10 $ maintenant, pas besoin de taxi parce que le jeune restera sobre et pourra conduire sa voiture.

Simon Gouache a avoué envier les femmes. « Je pense que les gars sont plus compliqués que les filles. Un gars veut le contraire de ce que ça a. Je le sais, j’ai été en couple 7 ans. » Il a alors décrit la soirée d’une fille et d’un gars lorsque son partenaire est absent. Les filles prennent des bains de mousse avec des chandelles tandis que les gars font des drôles de choses comme se rouler l’engin dans de la farine.

Par la suite, Anaïs a demandé au public d’accueillir le meilleur duo au Québec. Dominic et Martin et Les Denis Drolet sont montés sur scène. S’en est suivi une suite d’insultes et de blagues pour tenter de mixer les duos : Dominic avec Denis barbu et Martin avec Denis palettes. Résultat, les gars sont devenus un quatuor qui parle en même temps!

Le gala s’est terminé avec un numéro de groupe alors que Martin a surpris Simon en train de se rouler l’engin dans la farine, dans sa loge. Lorsqu’Anaïs a vu le dégât de farine, Simon a dit que Maxim avait fait une rechute. Dominic et Martin sont arrivés et Anaïs leur a raconté ce qui s’était passé. Dominic a avoué avoir perdu 100 $ du pool pour connaître la date de rechute de Maxim. L’humoriste a dénoncé Simon, mais personne ne l’a cru.

Le gala de l’envie était une suite d’ovations, le public a semblé adorer leur soirée, car presque tous les humoristes ont reçu une grosse d’amour.

Comme l’an dernier, Anaïs Favron et Maxim Martin ont offert une belle performance à l’animation. Ils ont vraiment une chimie palpable et sont à l’aise à se lancer des craques. Les humoristes ont aussi présenté de bons numéros, mais c’est Michel Barrette qui a volé la vedette de la soirée. Définitivement, l’humoriste d’expérience n’avait rien à envier aux autres.

Pour plus de détails sur les autres galas de la série des 7 péchés capitaux, rendez-vous juste ICI.

À VOIR:

Laurent Paquin et son gala sur la luxure

François Bellefeuille et le gala de la Colère

RBO au centre Bell !

 

 


error: Content is protected !!