Forever Gentlemen avec Garou, Corneille et Roch Voisine au Centre Bell

Forever Gentlemen :  un heureux mélange de charme, d’humour, de balades, de rythmes, d’élégance et de blues

 Après avoir présenté leur rentrée montréalaise en novembre dernier, Garou, Corneille et Roch Voisine ont choisi de s’offrir nul autre que le Centre Bell. Les 3 crooners ont présenté vendredi soir, Forever Gentlemen, un spectacle rétro calqué sur l’univers des années 50 et 60 et du Rat Pack formé à l’époque par Frank Sinatra, Sammy Davis Jr et Dean Martin.

 

Tous les éléments étaient réunis pour transporter le public dans cet univers : les hommes vêtus de smoking et nœud papillon, un énorme rideau doré comme fond de scène, un escalier central et un orchestre de 12 musiciens dont une section de cuivres.

 

 

Durant la première partie du spectacle, les gentlemen ont interprétés plusieurs pièces autant en français qu’en anglais. Ils ont débuté avec Ain’t That A Kick In The Head de Dean Martin avant de continuer avec La belle vie et La Mer. Corneille a ensuite fait quelques pas de claquettes en chantant Singing In The Rain.

 

Roch a affirmé faire partie de la première vague des Forever Gentlemen en grande partie à cause de ses grands-parents. Il a alors interprété It’s Impossible de Perry Como, le chanteur préféré de sa grand-mère. Les crooners ont ensuite expliqué pourquoi ils avaient choisi de faire partie de ce projet. Ils ont enchaînés avec I’ve Got You Under My Skin de Frank Sinatra. « Vous voulez faire un voyage avec nous à Las Vegas dans les années 50? » . Le rideau est alors tombé pour laisser découvrir un écran géant encadré d’or où était projeté un extrait du Rat Pack.

 

 

Garou a ensuite avoué aimer un autre aspect des années 50, le concept piano bar. Il a d’ailleurs fait une surprise à ses acolytes en transformant le piano en véritable bar pour offrir un verre et ainsi trinquer à leur retour à Montréal. Comme Garou voulait faire boire Roch, il a proposé un jeu : une gorgée chaque fois qu’il disait that’s life. Il s’est alors mis à chanter That’s life de Frank Sinatra.

 

Après avoir fait boire Roch, ce dernier avait le goût de danser sur That’s Amore. Lorsqu’ils ont chanté Se retrouver un jour, les 3 hommes ont fait bien des heureuses en allant danser avec des spectatrices.

 

 

Pour conclure la première partie, chacun à parler de sa première fois : Roch tenait la main de son amoureuse sur le sofa de ses parents sur Blue Velvet de Bobby Vinton, Garou était en solo sur Seul et Corneille l’a fait sur Hélène.

 

La deuxième partie du spectacle a commencé avec L-O-V-E. Corneille a continué avec Cheek to cheek. Garou est ensuite revenu sur scène pour Les feuilles mortes et Roch l’a rejoint pour chanter Strangers In The Night. Garou et Corneille ont aussi interprétés Syracuse d’Henri Salvador.

 

Les 3 hommes ont ensuite rendu hommage à l’Europe en racontant avoir fait près de 40 représentations depuis les attentats de Paris en novembre dernier. Des images étaient projetées sur une toile pendant que les artistes chantaient Smile.

 

Roch a enchaîné avec Et maintenant en version bilingue, Corneille avec C’est si bon et Garou avec It Don’t Mean A Thing.

 

Les crooners ont enfilés lunettes de soleil pour interprété Everybody Needs Somebody To Love des Blues Brothers avant de continuer avec For Me Formidable, Fly Me To The Moon et New York New York.

 

Ils sont sortis de scène avant de revenir pour un rappel de deux chansons : Que reste-t-il de nos amours? et My Way/Comme d’habitude.

 

Forever Gentlemen est un heureux mélange de charme, d’humour, de balades, de rythmes, d’élégance et de blues. Le trio se complète parfaitement, chacun a son style et cela fait en sorte que tout le monde y trouve son compte.

 

Si vous voulez passer une soirée dans les années 50, 60 en chantant, dansant, riant et claquant des doigts, le spectacle Forever Gentlemen saura vous plaire. Pour plus de détails sur la tournée et les albums de Forever Gentlemen, visitez le www.forevergentlemen.com

 

error: Content is protected !!