Gala Cinéma Québécois – Confidences sur le tapis rouge

C’est le sourire aux lèvres et l’âme légère que les stars québécoises du cinéma québécois se sont présentées au tapis rouge 2016 du Gala du cinéma québécois. Tout le monde était beau! On ne peut pas nier que ce gala est l’occasion rêvé pour tout artiste de se pavaner dans ses plus belles robes et vestons.

Notre coup de cœur beauté s’est arrêté sur la pétillante Mariloup Wolfe qui portait un look flamboyant, un robe jaune signée Zara. Elle nous a d’ailleurs confié qu’elle avait eu plusieurs propositions, mais son coup de cœur s’est arrêté sur ce look printanier.

 

Sans grande surprise habillé par Louis Vuitton, Xavier Dolan nous a parlé du gala : « C’est toujours plaisant de venir ici, on voit des visages qui nous sont familiers, des gens qu’on aime! Il y a une intimité ici, c’est une fête locale que j’aime.» Quand on lui demande comment il trouve le nouveau nom du gala, il répond : « temporaire » et préfère ne pas s’aventurer sur des propositions, considérant le sujet plutôt glissant. Il travaille actuellement sur un nouveau film: THE DEATH AND LIFE OF JOHN F. DONOVAN. Il nous partage aussi son immense coup de coeur pour le film CORBO réalisé par Mathieu Denis. S’il pouvait faire gagner quelqu’un ou un projet ce serait ce film. Il y voue tout son affection et amour expliquant à quel point il aime et apprécie l’excellente réalisation.

Kevin Parent était très élégant ( complet Tiger of Sweden ) et dit préparer un album anglais et vouloir en profiter pour s’exprimer dans sa langue natale, faisant office de soupape et d’exutoire, cet album sera l’occasion pour lui de se vider le coeur. Il reviendra au français plus tard.

Guy Jodoin était présent, sourire aux lèvres, avec son habituelle jovialité si plaisante. Il animera le gala Artis 2016: « Je ne suis pas trop stressé. Je me sens confiant. Je souhaite vivre cette expérience de manière positive et essayer de ne pas trop m’en mettre sur les épaules.» Quand on lui demande quel est le projet ou la personne qu’il aimerait voir gagner pendant la cérémonie du Gala du cinéma québécois, il répond : « Martine! Même si elle n’est pas en nomination, car elle est mon coup de coeur pour ANTOINE ET MARIE Sinon une personne réellement en nomination: le producteur François Tremblay qui est un ami d’enfance, pour LA PASSION D’AUGUSTINE. Aussi, le directeur du casting qui est aussi son ami, Daniel Poisson, qui n’est pas en nomination. Guy a vécu un mois plutôt spécial: il a gagné 3 trophées pour les AURORE d’Infoman. « Il faut être bon joueur et accepter les Aurore. Lorsque j’ai appris mes nominations, sur le coup il y a eu un pincement au coeur d’une seconde, mais par la suite je me suis dit qu’il fallait accepter et qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Si on ne veut pas être une risée, il faut jouer le jeu de bon coeur! On me demanderait de rejouer dans Ego Trip et je recommencerais demain matin. »

Finalement, c’est une Diane Lavallée toute ravissante portant une tenue Riani chez Ogilvy qui s’est confiée sur son expérience de gala mère-fille: « J’ai passé l’après-midi avec ma fille! (Laurence Leboeuf) On s’est fait coiffer, maquiller, on a bu du champagne, on est arrivé ensemble. Ma fille est aussi en nomination, je suis fière d’elle, elle est excellente comédienne et je suis touchée pour elle. »

 

 

error: Content is protected !!