GÉMEAUX 2015: LES GAGNANTS

GÉMEAUX 2015 les gagnants

La grande complicité de Véronique Cloutier et Éric Salvail a permis de célébrer de façon étincelante le 30e anniversaire de la grande fête de la télévision lors du gala diffusé en direct sur ICI Radio-Canada Télé. Entourés de plusieurs invités de marque, ils ont contribué à récompenser les artistes et artisans d’ici et l’excellence de leur travail. Seize prix Gémeaux ont été remis en ce soir de fête, entremêlés de numéros de variété tantôt émouvants, tantôt sympathiques et humoristiques.

CATÉGORIES EN DRAMATIQUE, EN COMÉDIE ET EN JEUNESSE
La comédie Les beaux malaises s’est démarquée comme Meilleure comédie (Martine Allard, Vincent Gagné, Martin Matte, Francois Rozon), tandis que Julie Le Breton et Martin Matte repartent pour une deuxième année consécutive avec les prix Gémeaux pour leur premier rôle dans la série.

Du côté des dramatiques, 30 vies, Unité 9 et 19-2 se sont démarquées en remportant respectivement les prix de la Meilleure série dramatique quotidienne (Fabienne Larouche, Michel Trudeau), annuelle (Fabienne Larouche, Michel Trudeau) et saisonnière (Luc Châtelain, Jocelyn Deschênes, Sophie Pellerin).

Chez les interprètes, Claude Legault (19-2) et Guy Nadon (O’) retiennent l’attention chez les hommes. Pour les femmes, Macha Grenon (Nouvelle adresse) et Sophie Lorain (Au secours de Béatrice) se démarquent. En jeunesse, Éric Paulhus a mis la main sur la précieuse statuette pour son premier rôle dans Les Argonautes.

LAURÉATS EN ANIMATION ET EN VARIÉTÉS
La mégaproduction La Voix s’illustre comme Meilleure série de variétés ou des arts de la scène (Benoit Clermont, Stéphane Laporte, Chantal Lépine, Julie Snyder, Esther Teman). Le coanimateur du 30e gala des prix Gémeaux, Éric Salvail, a fièrement remporté les honneurs en Meilleure animation : émission ou série d’entrevues ou talk-show pour En mode Salvail, et l’Infoman Jean-René Dufort a obtenu le prix Gémeaux pour la Meilleure animation : humour, série ou spéciale de variétés. Finalement, Alexandre Barrette a pu mettre la main sur le prix de la Meilleure animation : jeu, téléréalité pour Taxi Payant et Alain Gravel, celle pour la Meilleure animation : affaires publiques, magazine d’intérêt social pour l’émission Enquête.

TROIS NOUVEAUX IMMORTELS AU 30e GALA DES PRIX GÉMEAUX
Trois professionnels de la télévision ont reçu ce soir une récompense supplémentaire soulignant leur troisième trophée Gémeaux reçu dans la même catégorie pour la même émission, soit un prix Immortel. Il s’agit de messieurs Jean-René Dufort (Meilleure animation : humour, série ou spéciale de variétés pour Infoman), Éric Paulhus (Meilleure premier rôle : jeunesse pour Les Argonautes), et Luc Châtelain pour 19-2. Au cours des trois remises de la 30e édition des prix Gémeaux, 17 prix Immortels ont été remis en émissions, en métiers et en interprétation.

RETOUR SUR TROIS CÉLÉBRATIONS MÉMORABLES
Au final, la série Les beaux malaises remporte le plus grand nombre de prix avec un total de neuf Gémeaux. Viennent ensuite 19-2 (sept trophées) et Nouvelle adresse (six trophées), suivies d’Unité 9 (cinq prix Gémeaux). Apocalypse la 1ère Guerre Mondiale, 30 vies et Les pêcheurs ont pour leur part obtenu quatre récompenses.

Les Gémeaux 2015 – CATÉGORIES « ÉMISSIONS »

MEILLEURE SÉRIE DRAMATIQUE SAISONNIÈRE (2 À 13 ÉPISODES)
19-2 – Luc Châtelain, Jocelyn Deschênes, Sophie Pellerin (Sphère Média Plus / Echo média)

MEILLEURE SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE (14 À 26 ÉPISODES)
UNITÉ 9 – SAISON 3 – Fabienne Larouche, Michel Trudeau (AETIOS Productions)

MEILLEURE SÉRIE DRAMATIQUE QUOTIDIENNE (27 ÉPISODES ET PLUS)
30 VIES – SAISON 5 – Fabienne Larouche, Michel Trudeau (AETIOS Productions)

MEILLEURE COMÉDIE
LES BEAUX MALAISES – Martine Allard, Vincent Gagné, Martin Matte, Francois Rozon (Encore Télévision)

MEILLEURE SÉRIE DE VARIÉTÉS OU DES ARTS DE LA SCÈNE
LA VOIX – Benoit Clermont, Stéphane Laporte, Chantal Lépine, Julie Snyder, Esther Teman (Productions J)

Les Gémeaux 2015 – CATÉGORIES « INTERPRÉTATION »

MEILLEUR PREMIER RÔLE MASCULIN : SÉRIE DRAMATIQUE SAISONNIÈRE (2 À 13 ÉPISODES)
Claude Legault – 19-2 « Épisode 28 » (Sphère Média Plus / Echo média)

MEILLEUR PREMIER RÔLE MASCULIN : SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE (14 À 26 ÉPISODES)
Guy Nadon – O’ « … et pour le pire » (Les Productions Sovimage)

MEILLEUR PREMIER RÔLE MASCULIN : COMÉDIE
Martin Matte -LES BEAUX MALAISES « Trou noir » (Encore Télévision)

MEILLEUR PREMIER RÔLE FÉMININ : SÉRIE DRAMATIQUE SAISONNIÈRE (2 À 13 ÉPISODES)
Macha Grenon – NOUVELLE ADRESSE 2 « Épisode 24 » (Sphère Média Plus)

MEILLEUR PREMIER RÔLE FÉMININ : SÉRIE DRAMATIQUE ANNUELLE (14 À 26 ÉPISODES)
Sophie Lorain – AU SECOURS DE BÉATRICE « Épisode 7 » (Attraction images)

MEILLEUR PREMIER RÔLE FÉMININ : COMÉDIE
Julie Le Breton – LES BEAUX MALAISES « Franchise » (Encore Télévision)

MEILLEUR PREMIER RÔLE : JEUNESSE
Éric Paulhus – LES ARGONAUTES 3 « Épisode 146 » (Productions Pixcom)

MEILLEURE ANIMATION : HUMOUR, SÉRIE OU SPÉCIALE DE VARIÉTÉS
Jean-René Dufort – INFOMAN « Épisode 371 » (Zone3)

MEILLEURE ANIMATION : JEU, TÉLÉRÉALITÉ
Alexandre Barrette – TAXI PAYANT VI « Épisode 8 » (Zone3)

MEILLEURE ANIMATION : ÉMISSION OU SÉRIE D’ENTREVUES OU TALK-SHOW
Éric Salvail – EN MODE SALVAIL « Claude « Mégo » Lemay et Paul Houde »
(Salvail & Co)

MEILLEURE ANIMATION : AFFAIRES PUBLIQUES, MAGAZINE D’INTÉRÊT SOCIAL
Alain Gravel – ENQUÊTE « L’incendie de l’Isle-Verte : une tragédie d’erreurs »
(ICI Radio-Canada Télé)

A VOIR

Le tapis rouge des Gémeaux

Les belles du tapis rouge

error: Content is protected !!