Jérôme Charlebois réussi avec brio à réchauffer les festivaliers des FrancoFolies de Montréal!

Difficile de ne pas tomber sous le charme (surtout si on est une matante !) du talentueux chanteur Jérôme Charlebois. Les plus âgés reconnaîtrons les influences de son père. En effet, le fruit n’est pas tombé très loin de l’arbre. Force est d’admettre qu’il est difficile de ne pas faire de lien entre les deux artistes. Cependant, le jeune homme de 35 ans crée sa propre couleur. Il se démarque et réussi à «être» un artiste en soi et non pas le-fils-de.

C’est à 27 ans qu’il s’est fait connaître avec le lancement du premier album de son groupe, 27. En 2010, il lance son deuxième opus appelé Jérômanimé. Ensuite, son père (Robert Charlebois, pour ceux qui ne l’aurait pas deviné) a fait la mise en scène du spectacle Il était une fois… La boîte à chansons, auquel Jérôme a  participé. Par la suite, son disque Flambant 9, paru en 2013, fut très apprécié de tous. Aujourd’hui, sa dernière création Même pour les matante, a un grand succès au Québec et même en Europe! Nul doute, le jeune chanteur est en contrôle de son style. On ressent et observe un réel plaisir lorsqu’il est sur scène, la foule embarque dans son univers coloré et vif ! Ce qui est surprenant lorsqu’on écoute du Jérôme Charlebois, c’est la candeur du personnage. Un grand jeune homme souriant, voilà ce qu’on observe du premier coup d’oeil sur les pochettes de ses albums. Mais il est bien plus complexe que cela, une sorte de naïveté cornue émane du personnage. On pourrait dire qu’il est légèrement paradoxal si on y pense un peu plus. Un ange irrévérencieux, voilà une définition parfaite! Les textes sont simples et efficaces, mais également empreints de vérité et d’audace. En l’occurrence, on peut penser au simple titre de son dernier album! L’ironie qu’il utilise pour parler de ses spectateurs, les matantes, est tout simplement savoureuse. La musique est accrocheuse, ses mélodies sont légères et très agréables à l’écoute puisqu’elle sont teintées de bonheur et de joie. Comme c’est rafraichissant ! Plusieurs thèmes reviennent dans sa discographie, il aborde souvent le sujet universel de l’amour. Du coup, il est touchant de voir un homme être capable de parler de ses sentiments et exposer un coeur tendre dans ses chansons. Il le fait très bien; ses textes sont francs et sincères. Bien entendu, il y a aussi beaucoup de fiction et on doit savoir faire la part des choses. On peut aussi apprécier son côté plus macho et baveux – pourrais-je dire salaud – dans la chanson Moche pour toi tiré de son album Flambant 9.

Le 12 juin dernier, Jérôme a offert aux FrancoFolies de Montréal un spectacle hétéroclite et a très bien illustré ses couleurs puisqu’il a partagé quelques nouvelles chansons et cassé la glace avec des nouveaux singles au style un peu grunge et aux guitares un peu plus intenses, qui feront partie de son prochain album. Il a aussi joué des vieux succès et au grand bonheur de tous: des hits du récent album Même pour les matantes. Les festivaliers ont bravé le froid de la soirée à 13 degrés sous la pluie et le vent pour venir se réchauffer le coeur sous le chapiteau Zone Molson Canadian. On a eu le plaisir de chanter avec lui Les matantes, Rebelle, Jamais Jamais, J’aime ses défauts, et bien d’autres! Ce fut trop bref, au grand damne de ses fans, puisque la performance de Charlebois aura duré une heure (c’est ainsi que le spectacle était prévu) et on en aurait voulu le double! Mais bon, toute bonne chose à une fin. Jérôme en était à sa cinquième année aux FrancoFolies, on peut donc espérer le revoir pour une sixième fois l’an prochain! Rencontré un peu plus tôt, Jérôme Charlebois s’est confié au sujet de son passage aux FrancoFolies : « Le temps passe vite, je me rends compte que cela fait plusieurs années que je viens aux FrancoFolies et je vis cela comme si c’était la première fois. Je suis d’ailleurs à composer mes nouvelles chansons pour mon prochain album que je vais enregistrer à l’automne. » On n’aura donc pas à attendre trop longtemps avant d’entendre les nouvelles chansons de Jérôme Charlebois!

 

L’été de Jérôme

  • 23 juin à St-Jérôme pour la Fête nationale
  • 1 juillet a Québec dans le cadre de la fête du Canada
  • 10 juillet à Saint-Calixte dans le cadre du Rendez-vous international de la Grillade.
  • 16 juillet à Ste-Agathe des monts en première partie de Luc de LaRochellière.
  • Les 3 et 30 août au Mont-Tremblant (Promenades Deslauriers) lors d’un spécial acoustique de 45 minutes.
  • 1er septembre lors de Chasse-Galerie à Lavaltrie. Soirée avec Marco Calliari et Jipé Dalpé.

Pour plus de détails, on peut se rendre sur le site officiel du chanteur : www.jeromecharlebois.com

 

 

error: Content is protected !!