Louis-José Houde – première Montréalaise de Préfère novembre

Louis-José Houde présente, en résidence à l’Olympia, son 4e one man show Préfère novembre.

Après une première partie de Simon Gouache qui a avoué ne pas faire de compost, détester aller aux pommes et ne pas avoir renouvelé son passeport parce que c’était trop compliqué et qu’il préfère garder ça simple, Louis-José a commencé en expliquant  pourquoi il se considérait comme un novembre. Il aime la lenteur, la tranquillité, le côté mal-aimé de ce mois, ce qui est ancien et affirme être gris comme novembre.

 

 

De plus en plus, il souhaite prendre le temps de regarder aller les choses et en profiter. L’humoriste veut avoir des rides avec du vécu dans le visage; des rides de sourire, de montagne et de ciel. Il affirme qu’il n’est jamais trop tard pour faire de nouvelles choses. Il a d’ailleurs appris à faire de la planche à neige à 35 ans.

Il veut que les gens assument leur choix sans inventer de raison sociale pour l’expliquer. On a le droit de ne pas vouloir d’enfants, de ne pas boire d’alcool, de ne pas avoir d’auto et de ne pas faire de one night.

Dans ce nouveau spectacle, l’humoriste se confie sur sa quarantaine et on découvre un humoriste plus engagé.

Il a aussi parlé des vieux problèmes que l’on n’arrive pas à régler en tant que société comme le racisme et l’homosexualité et de comment son père lui a expliqué les deux concepts en 15 secondes alors qu’il était tout jeune.

Il a également parlé de la fin de l’eau potable qui arrivera sûrement dans quelques générations en raison de notre surconsommation avec des concepts comme les piscines ou les glissades d’eau.

L’humoriste a ensuite avoué avoir bien profité de sa vie de célibataire dans les années 2000 et a mentionné que de toutes ses fréquentations, ce sont les mères monoparentales ses préférées parce qu’elles n’ont pas le temps de niaiser, elles vont droit au but et n’en ont rien à faire de ses émotions.

Louis-José a terminé le spectacle en parlant de la première et la deuxième fois où il a fait l’amour. Il avait 16 ans. C’est un peu avant sa deuxième fois qu’il a compris qu’il serait humoriste. Il avait été invité chez sa copine et avait fait une très bonne impression auprès de ses parents et avait énormément fait rire sa belle.

Préfère novembre était très attendu et Louis-José Houde a livré la marchandise comme il sait bien le faire avec une énergie contagieuse. Le spectacle d’une durée de 75 minutes est présenté sans entracte et surtout sans temps mort. Après ce spectacle, le mois de novembre nous semble soudain plus sympathique et agréable!

Préfère novembre à l'Olympia

Je présente Préfère novembre à l’Olympia tout l’automne. Ça fait des belles soirées. Voici un aperçu.

Posted by Louis-José Houde on Tuesday, November 28, 2017

 

Pour connaître toutes les dates de tournée, rendez-vous au www.louisjosehoude.com.

error: Content is protected !!