Mon Show de Korine Côté – Première au au Théâtre Corona

Depuis sa sortie de l’École nationale de l’humour en 2006, Korine Côté n’a pas chômé. Elle a cumulé plusieurs expériences qui lui ont permis de se bâtir un impressionnant curriculum : participation à de nombreuses soirées d’humour, auteure et comédienne pour les Gars des vues, collaboratrice aux trois saisons de Cliptoman à Musique Plus, chroniqueuse à l’émission matinale Debout les comiques à CKOI, etc.

On peut ainsi dire que l’humoriste n’a pas baissé les bras et a fait preuve de persévérance afin de pouvoir enfin présenter au public québécois son premier one woman show intitulé Mon Show. « Dans Mon Show ya pas de décor, pas de costumes, pas de performances, pas de mise en scène extraordinaire…Mais c’est Mon Show! »

Après avoir rodé ce spectacle à 10 reprises (à guichets fermés) cet été dans le cadre des Trouvailles de Victor de Juste pour Rire, elle lance officiellement Mon Show construit à la manière d’un stand-up cl27assique réunissant des anecdotes savoureuses sur plusieurs sujets éclectiques allant des Anges de la rénovation à la déprime saisonnière.

Dans une mise en scène épurée, signée Alexandre Barrette, Korine enchaîne les numéros avec aisance et fluidité, si bien qu’à la fin de la première partie, les gens étaient étonnés que l’entracte soit déjà arrivé.

L’humoriste transporte le public dans son univers authentique et attachant en discutant de l’achat de son chalet, de son aversion pour les maringouins, de plein air, de son voyage en Écosse, mais aussi de choses anodines comme l’application de bruits de fond qu’elle a téléchargée pour mieux s’endormir ou de la Coors Light.

En deuxième partie de spectacle, elle se confesse sur les émissions de cuisine. « Y’en a trop, c’est rendu un gang-bang de déglaçage, de caramélisation… ». Elle raconte aussi détester le mot épicurien en écorchant au passage l’animateur de Curieux Bégin.
« Le mot épicurien a été inventé avant J.-C. par Christian Bégin. » Selon elle, l’homme n’est pas épicurien, il est juste saoul alors il apprécie tout ce qu’il goûte.

Elle termine en présentant les deux numéros qui l’ont fait connaître du public : celui sur les skinnies et celui sur les seins. Après une chaleureuse ovation des spectateurs rassemblés au Théâtre Corona, l’artiste a tenu à remercier toute son équipe, ses amis, ses parents et son amoureux pour leur apport face à Mon Show.

Bref, le one woman show de Korine Côté est hilarant et suscite de nombreux fous rires des spectateurs tout au long de la soirée. Les textes écrits en collaboration de François Boulianne et Gabrielle Caron sont efficaces et bien ficelés. L’humoriste livre une performance sans longueurs, sans vulgarité, mais tout de même crunchy par moments.

Le spectacle Mon Show est présenté le 29 janvier au Théâtre Corona et sera de retour en supplémentaire le 9 mai prochain. Pour plus de détails et pour connaître les dates de spectacle, visitez le www.korinecote.com

 

error: Content is protected !!