Performance impeccable d’André Sauvé dans le Gala la gourmandise à Juste pour rire

Performance impeccable d'André Sauvé dans le Gala la gourmandise à Juste pour rire

André Sauvé présentait hier soir à la Place des Arts, son premier gala Juste pour Rire sur la gourmandise (thématique des 7 péchés capitaux). Il a ouvert la soirée en expliquant la définition de ce mot qui est de vouloir plus de ce qui est nécessaire. L’humoriste a ensuite décrit les personnalités des gens par rapport à ce qu’ils aiment comme nourriture : amateurs de salé, de sucré, d’huîtres, de popcorn, de fromage, etc.

Le premier invité de la soirée, Phil Roy, a parlé de sa silhouette qui est très loin de ressembler à celle de Sauvé, il a d’ailleurs raconté un certain cours de piscine au secondaire. « C’est grâce à ma shape, si je fais des jokes aujourd’hui. »

Olivier Martineau est venu se confesser sur son problème d’alcool. L’humoriste a dressé le portrait des amateurs de vin, de fort ou de bière.

Guillaume Wagner a affirmé qu’il mange tout le temps que ce soit du sucré, du salé ou du gras, mais qu’il ne peut pas s’en venter parce qu’il est mince. Il a aussi parlé de
Gaétan Barrette, des végétariens, de ceux qui mangent de la viande éthique et des restrictions alimentaires en raison des religions.

Yannick De Martino a débuté son numéro avec un poème sur la goberge et a enchaîné en disant haïr les chips, les émissions de cuisine et les muffins. Il a terminé son numéro avec un autre poème, cette fois-ci, sur le jambon et le gâteau forêt-noire, ce qui lui a valu une ovation du public.

André Sauvé est ensuite monté sur scène pour présenter son kit de cuisine qu’il a comparé  aux humains : couteaux, poire, entonnoir, outils Starfrit, spatule, moule et passoire. Ce stand-up lui a d’ailleurs valu une ovation.

Les Denis Drolet sont venus présenter l’envers du décor des personnages sur les emballages de bouffe comme le Géant Vert, Uncle Ben’s, Ronald McDonald, La Vache qui rit, Mr. Quaker, etc.

 

Jean-François Mercier a été ovationné lorsqu’il a parlé de la vie des gros et des préjugés entretenus par la société. « La seule place où les gros ont de la volonté c’est dans un buffet à volonté. » Il a terminé sur une note plus personnelle en parlant de son vécu.

Lise Dion a mis le paquet en arrivant sur scène en pick-up Dodge. Elle a avoué quand plus de la nourriture, elle était friande des voitures, des sacoches et des chaussures. « J’ai failli appeler mon fils Aldo! » Elle a bien sûr reçu une grosse dose d’amour du public heureux de la revoir dans un gala Juste pour Rire.

La soirée s’est terminée sur les airs de Moi, J’mange interprété par Kim Richardson et dansé avec vigueur par André Sauvé. Pour le gala sur la gourmandise, la performance de Sauvé était impeccable. Il a conduit la soirée avec des mains de maître. Le public a tout de suite pu reconnaître son style avec ses analogies sur la nourriture et la vie humaine. Il a comparé la gourmandise à un gros puits sans fond qu’on voudrait remplir, un vide à combler.

Pour plus de détails sur les prochains galasJuste pour Rire, rendez-vous au www.hahaha.com.

À VOIR:

Laurent Paquin et son gala sur la luxure

François Bellefeuille et le gala de la Colère

RBO au centre Bell !

 

 

error: Content is protected !!