Premier one woman show de l’humoriste Katherine Levac – Velours à la Place des Arts

 

Hier soir avait lieu la rentrée montréalaise tant attendue du premier one woman show de l’humoriste Katherine Levac. En effet, la jeune femme a présenté, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, son spectacle Velours qui était en rodage depuis avril 2017.

David Beaucage

David Beaucage

C’est son ami David Beaucage qui a assuré la première partie du spectacle. L’humoriste a parlé des professeurs d’éducation, de ses parents qui sont en visite à Montréal, de sa grand-mère de 89 ans et des classiques cinématographiques qu’il souhaite léguer aux plus jeunes.

Ensuite, durant près d’une heure trente, Katherine Levac a raconté son enfance en Ontario et ce qui l’a mené à faire de l’humour. Elle a parlé de la génération Y, dont elle fait partie : ce sont des personnes qui ne finissent rien, qui ne sont jamais satisfaits, qui s’inventent des jobs, mais qui sont de bonne humeur et très investis,

 

Katherine a aussi avoué avoir une vie facile et être privilégiée. Elle a également fait un numéro sur son obsession de la perfection, elle qui était une première de classe. Elle a ainsi comparé son école de rang au collège Jean-de-Brébeuf.

Après avoir fait un hommage chanté aux dames de 64 ans, Katherine a affirmé être officiellement une Québécoise. Pour commencer sa vie d’adulte, elle a accompli quelques tâches : transférer son compte Desjardins ontarien dans une caisse de Montréal, trouver un chum sérieux et avoir sa carte soleil.

 

Elle a aussi raconté qu’elle avait arrêté de « dater » parce que ses modèles de couple étaient ceux des princesses de Walt Disney. Selon elle, l’homme idéal est Justin Trudeau!

 

La soirée tirait à sa fin quand Katherine a raconté comment le personnage de Paidge Beaulieu était né… En fait, cette personne existe vraiment et l’humoriste l’a recroisé alors qu’elle était en visite dans son coin de pays.

Katherine a terminé le spectacle en parlant d’une étape importante de sa vie d’adulte, celle d’acheter une maison. La sienne est centenaire donc il s’y produit quelques phénomènes étranges. Elle a alors donné quelques-uns de ses trucs pour éloigner les fantômes.

 

Mis à part quelques numéros que le public avait déjà entendu dans En route vers mon premier gala ou dans certaines soirées d’humour, le spectacle Velours est à la hauteur des attentes : les textes sont drôles et la une mise en scène de Sonia Cordeau est épurée et efficace. Katherine est définitivement à sa place sur une scène, elle est authentique et attachante. Elle nous transporte dans son univers de Franco-Ontarienne en se moquant au passage des Québécois.

En plus de la première montréalaise, Katherine ira visiter Orléans (Ontario) du 13 au 16 février et Québec les 20 et 21 février.

 

Katherine Levac, qui a reçu la certification or de l’ADISQ pour ses 50 000 billets vendus, sillonnera la province pour présenter Velours, son tout premier one woman show, mais faites vite si vous voulez vous procurer des billets, car déjà plus de 100 représentations affichent COMPLET. Plus de détails, au www.katherinelevac.com.

 

error: Content is protected !!