Première médiatique d’Annie Villeneuve au Club Square Dix30

Annie Villeneuve présentait soir au Club Square Dix30, sa rentrée médiatique de son plus récent album 5. Juste avant l’entrée en scène de l’artiste, on a pu entendre une bande sonore de sa petite Léa nous parler de sa maman, un moment très adorable!

La soirée a débuté avec J’imagine, chanson-thème des Jeux olympiques de Vancouver de 2010. L’artiste a choisi cette pièce, car elle parle de détermination. Elle a d’emblée avoué que ce spectacle représentait beaucoup pour elle, que c’était l’aboutissement de plusieurs mois de travail. Que pour son cinquième album, elle avait eu plusieurs chapeaux : auteure, compositrice, interprète, productrice, metteure en scène, styliste, entrepreneure, comptable et même mère monoparentale, mais que pour la soirée elle n’aurait qu’un seul chapeau, celui de la jeune femme comblée.

Elle a enchaîné avec son premier extrait qui a beaucoup tourné dans les radios, la chanson C’est la vie. Annie a ensuite demander aux spectateurs depuis combien de temps ils étaient en couple avant de mentionner que parfois il faut admettre que notre relation est finie et que ça prend du courage pour le faire. Elle a donc interprété Le chemin,  une chanson sur le sujet.

La chanteuse a ensuite fait plaisir au public avec Un ange qui passe, succès de son premier album Quand je ferme les yeux, visionné plus  de 3 millions de fois sur YouTube.

Photo : Courtoisie – Bruno Petrozza

Avant d’offrir la chanson Lève les yeux écrite pour sa fille, Annie a eu une conversation virtuelle avec elle lui expliquant qu’elle ne comprenait sûrement pas le sens de sa chanson maintenant, mais que plus tard, elle le pourrait.

Ensuite, Matt Laurent a fait son tour sur la scène pour chanter son duo Plus fort que tout; beau moment de complicité entre amis.

Après, Annie a raconté au public que dans chacun de ses albums, il y avait une chanson drôle, elle a donc enchaîné avec L’insomnie. Restant dans l’humour, elle a avoué que jeune, elle aimait beaucoup les films de Walt Disney. Selon elle, la conception présentée du prince charmant est faussée. Elle a ainsi offert un numéro intitulé Quand Disney rencontre la réalité avec costumes et accessoires.

Elle a terminé la première partie de son spectacle, avec sa chanson préférée de comédie musicale She Used to Be Mine provenant de Waitress.

Au retour de l’entracte, Annie a présenté ses 4 musiciens et ses 2 choristes (Nancy Fortin et Julie St-Pierre) de belle façon sur la pièce Mack the Knife. Elle a ensuite chanté Un homme tiré de son premier album avant faire danser la foule avec un medley de quelques hits de l’été : Shape of You, Cheap Thrills et Despacito. Elle s’est même accompagnée aux percussions.

Puis, l’artiste a offert une nouvelle chanson nommée Emmène-moi avant de continuer avec un succès de 2009, Rien de mieux à faire.

Elle a aussi parlé de son expérience à Nashville où elle a enregistré son dernier album. Annie a donc pris sa guitare et a interprété My Church.

Encore une fois, elle a fait plaisir au public avec Tomber à l’eau où elle débordait d’énergie.

Le spectacle a pris fin (elle a avoué que c’était le moment où elle faisait semblant qu’elle ne reviendrait pas après une ovation de deux minutes) avec la magnifique chanson Un rêve à la fois, mais avant de l’interpréter elle a voulu lire aux gens une lettre qu’elle leur avait écrite.

Dans cette lettre, elle mentionnait que sa carrière dure depuis maintenant 15 ans, mais que depuis 10 ans elle taie une petite voix intérieure. Elle ne s’écoutait pas, alors l’an dernier elle s’est dit qu’elle ne voulait pas avoir de remords et que pour se faire, elle devait être heureuse. Elle a d’ailleurs donné sa recette de bonheur aux spectateurs : faire la paix avec le passé, s’engager avec le présent et croire en l’avenir. Annie a donc offert cette pièce tout en douceur, chanson qu’elle a écrite à la suite des événements tragiques survenus en novembre 2015 au Bataclan.

Elle a quitté la scène puis est revenue pour deux dernières chansons. La première est une reprise choisie par le public. Dans son processus de financement participatif, elle a invité 19 chanteurs amateurs afin qu’ils soient choristes sur une pièce de 5. La chorale ne pouvant être avec elle hier soir, elle l’a amené dans ses haut-parleurs afin qu’ils chantent ensemble I Want to Know What Love Is. Frissons garantis!  

Photo : Courtoisie – Bruno Petrozza

La soirée s’est terminée en toute simplicité lorsqu’Annie a offert la dernière chanson à tous les gens réunis. « Prends-la personnellement. Elle a été écrite dans un contexte d’amour à distance, mais ce soir je la fais pour vous, pour toi, pour vous! » Annie est descendue au parterre et a chanté parmi les tables en regardant les gens directement dans les yeux ou en leur serrant la main. En se promenant, elle a d’ailleurs retrouvé quelques membres de la troupe de Grease (Philippe Touzel, Éléonore Lagacé, Jason Roy Léveillé, Mirianne Brûlé) avec qui elle a eu beaucoup de plaisir et des amis du milieu. Quelle belle façon de terminer un spectacle!

 

Lors de ses remerciements, elle a  salué tous ceux qui n’y ont pas cru avouant que cela l’a encore plus motivé à poursuivre.

Annie Villeneuve peut être fière d’elle-même et dire pari réussi! Elle n’a pas perdu sa fougue, sa voix puissante et douce à la fois, son authenticité, son énergie contagieuse et son sens de l’humour, et ce spectacle en est la preuve! Vous passerez une soirée en toute simplicité avec la chanteuse en revisitant quelques-uns de ses succès et en découvrant ceux de son tout récent album 5. Elle sera en tournée dans les prochains mois, plus de détails au www.annievilleneuve.com.

 

error: Content is protected !!