Première tapis rouge de La Bolduc avec Debbie Lynch-White à la Place des arts

Debbie Lynch-White a accompli un petit miracle en faisant revivre La Bolduc au grand écran!

La comédienne s’est d’ailleurs préparée pendant deux ans pour interpréter ce premier grand rôle au cinéma: elle a appris à turluter, tout comme à jouer du violon, tout en amorçant une transformation physique qui lui aura fait perdre pas moins de 40 livres. C’est avec tout son coeur, et ses tripes, que Debbie nous présente enfin deux ans plus tard le résultat de ce personnage historique qui dépeint la vie de la première chansonnière québécoise, Mary Travers.

Lundi soir, la grande première médiatique du film historique La Bolduc battait son plein au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts. Artistes, famille et amis s’étaient donnés rendez-vous sur le tapis rouge pour venir célébrer la sortie du long métrage tant attendu.

Mettant en vedette Debbie Lynch-White
Debbie Lynch-White et sa femme Marina Gallant


Rappelons que LA BOLDUC a été présenté dans le cadre de l’ouverture du Festival du film de l’Outaouais vendredi dernier à Gatineau. L’équipe du film fera également escale à  Rimouski et  Matane (27 Mars), Québec (28 mars), Chicoutimi (29 mars), Sherbrooke (3 avril), Trois-Rivières (4 avril) et dans les Laurentides (5 avril) à bord d’un autobus Bell-Horizon à l’effigie du film. LA BOLDUC prendra l’affiche le vendredi 6 avril prochain partout au Québec.

 

Bianca Gervais

 

Yan England et Mylène Mackay

 

Rose-Marie Perreault

 

Émile Proulx-Cloutier


Produit par André Rouleau et Valérie d’Auteuil (Caramel Films) avec la participation de Brigitte Janson (productrice associée), LA BOLDUC, librement inspiré de la vie de l’auteure-compositrice-interprète Mary Travers Bolduc, met en vedette Debbie Lynch-White dans le rôle-titre, É
mile Proulx-Cloutier, Rose-Marie Perreault, Laurence Deschênes, Bianca Gervais, Mylène Mackay, Yan England, Serge Postigo, ainsi que Germain Houde, Paul Doucet et Luc Senay font notamment partie de la distribution.

Synopsis

À Montréal, au début du XXe siècle, une mère de famille pauvre et sans éducation réussit à sortir sa famille de la misère en devenant une chanteuse folklorique au succès retentissant.

Avec en arrière-plan la crise des années 20-30 et les premiers élans de la lutte pour les droits de la femme, le scénario retrace la vie de Mary Travers Bolduc, sa carrière fulgurante, son mariage difficile et sa relation touchante avec sa fille aînée, Denise, qui jouait du piano sur les disques de sa mère et rêvait de devenir actrice à Hollywood.

Distribué par Les Films Christal, sous-distribué par Les Films Séville, des filiales d’eOne, et produit par Caramel Films, LA BOLDUC prendra l’affiche le vendredi 6 avril partout au Québec.

About Patrick Lamarche 559 Articles
L'un des fondateurs du présent site, administrateur et photographe, passionné.
Contact: Website