Tapis rouge de La Ronde pour le lancement de quatre nouveaux manèges

Sophie Nélisse

C’est hier soir qu’avait lieu la grande soirée ouverte aux médias à La Ronde qui donne le coup d’envoi pour l’été 2016! Comme chaque année, les médias et les célébrités québécoises étaient conviés pour essayer les nouveautés et une trentaine d’artistes aimés de tous se sont donné rendez-vous sur le tapis rouge avant de découvrir les nouvelles créations. Non seulement nous étions VIP pour vivre le premier jour de fête foraine de l’année, mais nous étions aussi reçus avec cocktails, barbecue et vin à volonté. Rien de mieux pour commencer cette nouvelle saison ! Avant de me joindre à a fête, je me suis entretenue avec plusieurs artistes leur demandant quels étaient leurs meilleurs souvenirs à La Ronde et j’en ai aussi profité pour avoir des nouvelles sur leur carrière respective. Voici donc un résumé des meilleurs moments du tapis rouge :

Sophie Nélisse qui arrive de Canne se confie : « J’ai été très heureuse de passer du temps là-bas! On a eu du beau temps. Je n’ai pas eu l’occasion de visiter… Je ne suis allée au restaurant qu’une fois et je n’ai fait que des entrevues. J’aurais aimé visiter un peu plus, mais le voyage fût merveilleux! » Quand je lui demande quel est le truc pour rester sur Terre, elle répond : « Je suis bien entourée. Ma mère m’accompagne partout. Elle est toujours là pour me ramener lorsque je m’égare un peu. À la base je n’ai jamais tripé sur les photographes et les gros événements mondains. Du coup, je n’ai pas tendance à vouloir m’enfler la tête. » Finalement, elle m’a raconté sa dernière mésaventure à La Ronde : « L’an dernier, j’avais acheté une énorme poutine lors de la soirée VIP, comme ce soir, et je l’ai échappée par terre devant tout le monde. J’ai eu honte et les frites se sont retrouvées partout. À cause de ça, ma sœur est allée acheter une autre que j’ai échappée à nouveau ! Au final, je crois que ce soir je ne mangerai pas de poutine » m’a-t-elle confiée en riant.

Valérie Carpentier qui arrive d’Europe (elle était en visite chez des amis à Liverpool et Paris) se confie : « Mes meilleurs souvenirs de la Ronde se sont créés lors des dernières années d’événements VIP. Lorsque j’étais plus jeune, ma famille n’avait pas les sous pour m’emmener ici donc je ne venais jamais m’amuser dans des parcs d’amusement! Tout a commencé lorsque j’ai été invitée aux soirées médias au début de chaque saison. J’aime tellement le Goliath! C’est mon manège préféré! Je me rappelle de La Ronde « spécial Halloween »… Il y avait des zombies partout et deux d’entre eux étaient mes bons amis avec qui j’ai étudié en théâtre musical, c’était bien cocasse, car ils s’en sont donné à cœur joie dans l’épouvante! » Concernant ses projets, j’ai eu une confidence : « Stefie Shock et moi allons faire une collaboration musicale, dans le prochain mois! Et ce sera très sexy… Une chanson de Gainsbourg! »

Julie Snyder accompagnée de ses enfants Thomas et Romy, me raconte ses meilleurs souvenirs de La Ronde : « À l’époque il y avait un manège qui s’appelait le « zipper » où tu étais à l’envers dans une cage. C’était vraiment mon favori. Ce manège n’existe plus, ça peut te donner une idée sur mon âge! Personnellement, je n’en fait plus autant qu’avant. Mes enfants, eux, n’ont peur de rien! Thomas est un vrai pro des manèges, il peut les faire et les refaire sans arrêt. »

Antoine-Olivier Pilon me serre la main, sourire franc il me raconte son meilleur souvenir de La Ronde : « Mon ami a eu la brillante idée de cracher sa gomme dans la première pente du Goliath. La gomme est restée devant nous pendant quelques secondes, la force de la gravité impose! Quelques secondes plus tard, elle se retrouvait dans mon dos. Ça fait deux ans. Bref, ne crachez jamais rien dans le Goliath! » Antoine-Olivier se confie sur ce qu’il vit : « Ce soir je suis venu en compagnie de mes amis avec qui j’ai tourné mon dernier film Running, premier long-métrage de Yan England qui sortira cet été. » Ce dernier film traite d’intimidation dans les écoles secondaires et il met en vedette Antoine-OlivierSophie Nélisse, Robert Naylor, David Boutin, Lou-Pascal Tremblay et Patrice Godin. Finalement, pour garder la tête froide, il me confie garder de bons contacts avec Guillaume Lemay-Thivierge et Antoine Bertrand (Frisson des collines) qui l’ont inspiré afin de rester une personne down to earth.

Andreanne A. Malette me raconte son coup de cœur de La Ronde : « Mon manège préféré ici c’est le Goliath! Je ne viens à La Ronde qu’une fois par année et je prends toujours le premier siège à l’avant de chaque manège. Ça fait une coiffe de reine! J’aime aussi aller dans les balançoires.. Ça me rappelle mon enfance! » Faisant référence à son jeune temps, elle se souvient qu’il y avait un poteau, proche du Cobra, sur lequel tout le monde collait sa gomme depuis des années. Elle en rit encore aujourd’hui, car elle se souvient être marquée de voir les gommes y rester année après année.  Au final, elle me confie débuter un enregistrement d’un nouvel album qui débutera cet automne.

Chantal Lamarre, habillée d’un pantalon vert vibrant, me confie venir à La Ronde chaque année avec ses enfants. « Je ne peux plus les suivre! Le foie me vire à l’envers. Je ne pensais jamais ne plus être capable de venir faire des manèges intenses et maintenant c’est arrivé. Ma fille, quant à elle, adore faire toutes les attractions. Elle est comme moi lorsque j’étais jeune. Aujourd’hui, je les accompagne. La Ronde reprend du poil de la bête, il y a une belle vitalité, c’est le fun ! Dans mon jeune temps, je  venais ici très souvent et on passait des journées et des soirées entières à s’amuser. J’ai commencé à venir ici à 12 ans et c’était nos plus belles journées d’été. »

 Mylène St-Sauveur

 Vanessa Pilon

Marina Bastarache

Annie Roy (notre journaliste)

13262138_10156954555610615_1297689885_o

La soirée s’est déroulée le sourire aux lèvres dans une atmosphère festive sous le soleil de mai ! Tout le monde semblait heureux et le parc nous était ouvert afin de faire des manèges classiques comme le Monstre, ou bien essayer les toutes dernières créations comme le Phoenix, le Gravitor ou le Vampire inversé, et le nouveau préféré de tous : le Goliath en réalité virtuelle! Armés d’un casque Samsung Gear VR sur la tête, nous avons tous essayé le nouveau Goliath ! La montagne russe nous offre ses courbes à pic, le tout dans un univers 3D surréaliste, futuriste et interactif.On se retrouve dans une bataille où l’on devient pilote de chasse tentant de sauver la planète contre une attaque d’extra-terrestre, où l’on peut tirer les méchants en appuyant sur le côté de notre casque de réalité virtuelle. Les plus courageux lâcheront les mains pour s’exécuter alors que les plus craintifs  garderont les deux mains sur les poignées alors que leur corps se fera secouer de haut en bas et de droite à gauche dans ce déferlement de montées et descentes vertigineuses ! La vitesse du déplacement du train dans l’application (Samsung Galaxy S7) est synchronisée avec des capteurs de vitesse placés sur le Goliath lui-même. L’expérience est intense et mérite d’être vécue! Mais il n’y a pas que quatre nouveaux manèges à essayer cet été, il y en a pour tous les goûts, des plus petits aux plus grands! Les anciens manèges comme la Grande Roue, le Monstre, les autos-tamponneuses ou le Carrousel sont encore bien en place.

La Ronde ouvrira au public dès le 21 mai prochain. Pour tous les détails sur La Ronde, rendez-vous au www.laronde.com

error: Content is protected !!