UNITÉ MODÈLE, une vie de rêve faite sur mesure!

Regard critique sur la superficialité de notre société, voici le thème central de cette pièce. UNITÉ MODÈLE est la toute nouvelle création théâtrale présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, écrite par Guillaume Corbeil et mise en scène par Sylvain Bélanger, la pièce est portée sur scène par deux acteurs bien connus: Anne-Élisabeth Bossé et Patrice Robitaille. On y parle de condos, le condo de nos rêves dans le quartier de nos rêves. Les deux protagonistes incarnent deux représentants immobiliers pour la compagnie Diorama qui essaient, par le biais de présentations numériques et de grands discours, de nous convaincre d’acheter ces unités modèles. Guillaume Corbeil pose un regard critique sur le surendettement de la classe moyenne, notre côté narcissique superficiel donc notre rapport à l’image. Ce n’est pas la première fois qu’une pièce de théâtre essaie de soulever et de mettre le doigt sur ce problème de plus en plus pervers qu’est la superficialité de plus en plus présente au sein de notre société. Ce n’est pas pour rien que nous assistons à des transformations de tabous, par exemple la chirurgie esthétique qui devient banale et «normale» pour la plupart des gens. On nous apprend à rentrer dans le moule et à nous y complaire. On nous fait croire que si nous sommes en couple stable, avons une belle maison, une belle voiture et un chien, notre vie sera merveilleuse, nous serons heureux! On nous vend l’idée de la vie « idéale » et on nous encourage à tout faire pour vivre notre rêve en rêvant notre vie! Vendre son âme au diable, serait-ce plutôt ce que nous sommes en train de faire? Il est très difficile de sortir de ce monde lorsqu’on y est totalement submergé et d’y avoir un regard critique devient presque impossible. On peut dire que certaines choses n’ont pas de sens, mais le lendemain nous sommes les premiers à perpétrer ces vices. Il faut une véritable force pour parvenir à se sortir de ces utopies superficielles et si fausses lorsqu’on y pense sérieusement. Pourquoi chercher la perfection ? Quelles sont nos limites ? Pourquoi vouloir répondre à des critères déjà tout fait pour nous aliéner et nous effacer. Ce sont ces questionnements nécessaires et actuels que nous devons continuer d’avoir et l’auteur semble un habitué de ces thèmes qui reviennent souvent dans ces dernières productions.

UNITÉ MODÈLE 1 crédit Valérie Remise choix média

La pièce sans entracte dure un peu plus d’une heure et elle est en somme quand même bien réussie. Les adeptes du genre seront ravies. On est à fond dans l’ironie et dans la critique sociale! À la télévision, les deux acteurs sont connus comme étant de grands talents et Patrice Robitaille tire bien son épingle du jeu sur scène. Anne-Élisabeth Bossé est intéressante sur scène, mais dès qu’elle entre dans les dernières trente minutes de la pièce, où le jeu devient plus dramatique et intense, j’ai l’impression qu’elle est un peu à côté de ce qu’elle doit livrer. La mise en scène est, quant à elle, simple et efficace. On accueille les spectateurs au son de musique techno lounge, du champagne pour les tables V.I.P. et des projections dans l’unité modèle qui ne veulent que nous vendre leurs habitations. Les comédiens interagissent même avec les spectateurs à quelques reprises pour leur refiler leurs derniers t-shirts à logo Diorama, vraiment tout pour vendre! Il faut le mentionner, c’est tout de même bien original. Le rythme de la pièce est bien et les acteurs sont efficaces, cependant la dernière demi-heure semble floue et on s’y perd un peu. Les personnages sortent de leurs rôles respectifs et on assiste à un retournement de situation dans le couple, bref on a un peu l’impression de perdre le fil. Je ne sais pas si c’est un problème de texte, d’interprétation ou de mise en scène, mais les spectateurs étaient un tantinet dubitatifs à la sortie du théâtre. Je ne crois pas que cette pièce aborde la problématique centrale de manière nouvelle et elle n’y procure aucune solution ni piste de réflexion positive. Au final, je ne crois pas qu’elle sorte de l’ordinaire, mais elle nous fait passer une belle soirée. UNITÉ MODERNE sera présenté au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 7 mai 2016.

http://www.theatredaujourdhui.qc.ca/unitemodele

 

error: Content is protected !!