887… L’enfance historique de Robert Lepage

PHOTO ÉRICK LABBÉ, FOURNIE PAR LE TNM

Présentée jusqu’au 8 avril 2016 au Théâtre du Nouveau Monde, 887 est la toute dernière création de Robert Lepage et Ex Machina. Seul sur scène, l’auteur et acteur de la pièce nous fait vivre deux heures de plaisir théâtral unique en son genre. Il nous emporte avec lui dans ses souvenirs de jeunesse dans le quartier Montcalm de Québec, au 887 avenue Murray. La pièce se veut un hommage à son père, chauffeur de taxi et homme typique des années 60 qui a su travailler fort pour toute sa famille et qui est décédé en 1993. Parallèlement à l’histoire plutôt personnelle de l’auteur, l’oeuvre de Michèle Lalonde, Speak White, est aussi en arrière-plan de l’histoire puisque le protagoniste de la pièce doit livrer ce poème à l’occasion du 40e anniversaire de la Nuit de la poésie. En somme, la pièce nous ramène dans ces années ouvrières où Robert Lepage s’est émancipé et a vécu toutes sortes d’histoires. On assiste en autre aux balbutiements du mouvement souverainiste, le questionnement identitaire des Québécois, le FLQ et la visite de Charles de Gaulle au Québec.

7_887_080_ELABBE_7
PHOTO ÉRICK LABBÉ, FOURNIE PAR LE TNM

La pièce évolue dans un décor plutôt minimaliste, mais très ingénieux! On retrouve sur scène un cube qui fait office de bloc appartement. Tout est recréé de manière réelle en miniature. On pourrait se croire au Musée du modélisme d’Hambourg, en Allemagne. Le cube tourne et tourne (360 degrés) au fil des tableaux changeant de lieu et de temps. Le tout est supporté par des animations numériques d’ombres et de silhouettes qui animent les appartements du bloc. Le décor est donc une réussite puisqu’il est ingénieux et efficace, du vrai Robert Lepage! Il n’est pas surprenant de voir une production avec un si beau décor original d’une ingéniosité sans pareil. Sans grande surprise, la prestation de Robert Lepage est juste, naturelle et impressionnante! Il est impératif de voir une fois dans sa vie une oeuvre de Lepage. Non seulement cette dernière création est l’une de ses meilleures, mais elle nous montre le jeu naturel de ce grand artiste né le 12 décembre 1957. Il n’est alors pas surprenant que Lepage soit diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Nous pouvons être fiers d’avoir autant de talent au Québec et j’espère sincèrement que les gens iront voir cette pièce qui saura émerveiller, éblouir et toucher tous les Québécoises et Québécois. Une belle soirée théâtrale en perspective qui saura marquer la communauté théâtrale du Québec. 887 est un spectacle à ne pas manquer!

4_887_037_ELABBE_4
PHOTO ÉRICK LABBÉ, FOURNIE PAR LE TNM
error: Content is protected !!