Gala la luxure animé par Laurent Paquin au Festival Juste pour Rire

Gala la luxure animé par Laurent Paquin au Festival Juste pour Rire

 

Pour une 12e année consécutive, Laurent Paquin a le privilège d’animer un gala Juste pour Rire. Cette année, la thématique est les 7 péchés capitaux et celui attribué à Laurent Paquin est la luxure.

Le gala, présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, a débuté par un numéro des plus sensuels avec Véronique Claveau en chanson (dommage qu’elle ait eu un problème de micro en début de performance), des acrobates, des effeuilleuses ainsi que des danseurs. Un beau numéro burlesque pour ouvrir la soirée!

Laurent Paquin a tenu à préciser que la luxure n’est pas le goût pour les choses dispendieuses, mais bien le plaisir de la chair. Il a avoué que chez lui, lorsqu’il était jeune, on ne parlait pas de sexualité. L’humoriste a ensuite expliqué les 3 degrés d’actes sexuels. « Il y a faire l’amour, baiser et fourrer. Tu fais l’amour dans un lit, tu baises dans une voiture et tu fourres dans la toilette d’un ESSO. »

« Ce soir c’est un gala sur le sexe, vous avez payé vos billets donc vous payez pour du sexe. C’est de la prostitution votre affaire! »

Le premier invité de la soirée, Guillaume Wagner, a mentionné que « la porn nous a fuckés. » Il a alors expliqué les effets de la pornographie et d’Internet sur les rapports humains.

Dominic et Martin, qui ne comprenaient visiblement pas pourquoi ils avaient été invités sur le gala de la luxure, sont venus parler des enfants qui tuent la sexualité chez les couples. Martin a alors affirmé que ce serait moins compliqué si Dominic et lui étaient en couple ensemble.


P-A Méthot a fait un numéro sur les fantasmes étranges : enduit d’huile, déguisé en mascotte, le dirtytalk, le dirtytext, se rentrer des objets, etc.

Salomé Corbo et Laurent Paquin ont fait un sketch sur le sadomasochisme (on a d’ailleurs adoré le kit de latex de Laurent) ou comment mettre du piquant dans sa vie de couple.

Maxim Martin a osé parler de l’affaire Legendre. « Joël Legendre n’a pas fait ça parce qu’il est gai, il a fait ça parce que c’est un gars. » Il a alors parlé de la masturbation qui est innée chez l’homme.

Mélanie Ghanimé, un coup de cœur de Laurent, a quant à elle raconté quelques mauvaises relations sexuelles. « Le mot vagin c’est laid, pénis ça sonne comme une épice. »

Par la suite, Laurent a rappelé que le sexe fait vendre (jeans, bière, shampoing, musique). Il a aussi parlé de sa première fois.

Alex Douville, qui était de son premier gala, a dressé un bilan de sa relation avec les femmes qu’il qualifierait de relation amour/peur. « Je suis obligé de cruiser dans les bibliothèques, parce que là-bas elles n’ont pas le droit de crier. »

François Bellefeuille (en COLÈRE la veille!) a provoqué d’énormes fous rires en étudiant les différentes illustrations du Kama Sutra.

Le gala sur la luxure qu’a présenté Laurent Paquin était coquin sans être vulgaire. Les numéros s’enchaînaient parfaitement et l’humoriste est toujours aussi efficace à la barre d’un gala.

 

Le gala de Laurent Paquin sera présenté de nouveau ce soir, et ce, à deux reprises
(18 h 30 et 21 h 30). Pour vous procurer des billets, rendez-vous au www.hahaha.com.

Laurent Paquin anime le gala Les Épais

Laurent Paquin anime le gala sur les Fêtes

François Bellefeuille et le gala de la Colère

error: Content is protected !!