Premier Centre Bell réussi pour Marc Dupré aux FrancoFolies de Montréal 2016

Dans le cadre des FrancoFolies de Montréal, Marc Dupré présentait hier soir son spectacle Là dans ma tête au Centre Bell. Pour deux soirs consécutifs, les admirateurs pourront entendre l’artiste qui s’arrête pour la première fois en 22 ans de carrière dans ce lieu mythique et pour la dernière fois de la tournée Là dans ma tête qui a débuté en janvier 2015.

Pour préparer la foule à sa venue, le chanteur a fait appel à 3 anciens candidats de la première mouture de La Voix : Alexe Gaudreault, Andie Duquette et Jérôme Couture.

 

Alexe a débuté la première partie avec son succès Placebo avant de continuer avec son plus récent extrait radio, la pièce Éclat. Andie a, quant à elle, offert On n’se dit pas qu’on s’aime et Pourquoi c’est toi de son album Ton problème. Jérôme a clôt cette courte première partie avec Goodbye Girl, Sweetest Thing, premier extrait de son deuxième album en préparation et bien sûr Comme on attend le printemps. Le trio choisi fut un choix gagnant. Ils ont su mettre de l’ambiance dans le Centre Bell.

Après une courte pause, l’homme que tout le monde attendait patiemment a fait son entrée pour interpréter la pièce titre de son album : Là dans ma tête. Il a continué avec Un coup sur mon cœur durant laquelle des pièces pyrotechniques ont éclatées laissant s’échapper des milliers de rubans brillants flottants dans les airs.

 

Ensuite, Marc a offert deux pièces de son plus récent album : S’aimer comme on est et La moitié de tes secrets où il a pris plaisir à jouer sur d’énormes tambours.

 

« C’est mon premier Centre Bell la gang. Merci de me faire vivre ça! J’ai vu mes meilleurs spectacles ici : U2, Coldplay, MARY-Mai, Disney on Ice. »

 

Il a alors raconté qu’en 1998, il était venu voir Bryan Adams et qu’il se trouvait dans les premières rangées. Le chanteur était alors descendu pour interpréter Heaven pour sa blonde de l’époque. Marc a donc refait la scène au grand plaisir de Marie-Soleil, spectatrice qui a eu la chance de danser avec lui. Il a ensuite continué avec quelque chose de plus rock du répertoire d’Adams, le classique Summer of 69 avant de poursuivre avec son tout nouvel extrait radio, Moi, je t’aimerai.

Un des moments coup de cœur de la soirée est survenu lorsque l’artiste a interprété son premier succès en carrière, la pièce la plus importante pour lui : Voyager vers toi. Au centre de la foule, sur une petite pastille, quelques violonistes se sont mises à jouer lorsqu’une d’elles s’est envolée. L’acrobate-musicienne a continué de jouer dans les airs tout en faisant quelques prouesses la tête en bas. C’était magnifique!

Marc a ensuite parlé de ses trois enfants avant d’être rejoint par Stella, l’aînée, pour chanter en duo Rolling in the Deep d’Adele et Say Something de Christina Aguillera et A Great Big World. Malgré quelques petits problèmes de son, ce segment était adorable et touchant à la fois. Un beau souvenir père-fille.

L’artiste a continué avec Si on changeait et Sans toi avant d’accueillir de nouveau un invité qu’il a qualifié d’hyper talentueux, de fin, de beau et de jeune : Kevin Bazinet.  Il a chanté Jusqu’où tu m’aimes, la pièce écrite spécialement pour lui par Marc Dupré pour la finale de La Voix 2015.

 

Le chanteur est ensuite allé faire un tour dans le public pour y interpréter Si pour te plaire. Après, il a parlé du pouvoir de la musique, que parfois une pièce se fraye un chemin directement dans le cœur des gens. Il a mentionné que cette chanson lui avait du bien personnellement lorsqu’il a eu à traverser la perte d’un homme extraordinaire. Marc a alors dédié Ton départ à René Angelil. En terminant la chanson, il s’est retourné face à la photo de René qui ornait le fond de la scène. Ce fût un moment rempli d’émotions.

 

Il changé de style avec Aimons-nous avant de faire un cover de U2, Where the Streets Have No Name.

 

Ensuite, c’est Marie-Mai qui a fait son entrée pour interpréter en duo, une version revisitée de Time After Time. Ils sont retournés sur la scène pour Il n’est jamais trop tard.

C’était alors au tour de coach Ariane Moffatt de venir groover sur Adventure of a Life Time de Coldplay. Une énorme boule disco est même descendue du plafond pour l’occasion. Ils ont enchaîné avec Miami, aux sonorités estivales, de quoi mettre un peu de soleil dans le Centre Bell.

Jérôme Couture a continué le party avec Uptown Funk où il s’est laissé aller à plusieurs moves de danse. L’énergie était à son comble.

 

L’atmosphère a complètement changée lorsque la lumière s’est fermée pour se rallumer uniquement sur Geneviève Leclerc, participante à La Voix 2016. Seule, au milieu de la foule, elle nous a donné des frissons avec sa version de Je suis malade de Serge Lama. Elle a eu droit à une ovation pour cette interprétation sentie, théâtrale et magistrale de cette pièce.

Le spectacle tirait presqu’à sa fin lorsqu’une partie de l’équipe de Marc Dupré (Mary-Pier, Jonny, Yvan, Geneviève, Mélanie, Sophia-Rose) est venue chanter Somebody to Love leader par Yvan. Il ne fallait surtout pas oublier le mentor de l’équipe Dupré, Alex Nevsky qui s’est joint à eux pour On leur a fait croire.

 

Marc a terminé la soirée avec Rien ne finit jamais. Il fallait en croire les paroles, car il est revenu pour un rappel de deux chansons : Entre deux mondes et Nous sommes les mêmes que le public a pu chanté a cappella.

 

Marc Dupré s’est montré extrêmement généreux pour son premier Centre Bell autant pour les spectateurs que pour les artistes invités. Il a fait une place spéciale à Alexe Gaudreault, Andie Duquette et Jérôme Couture afin que l’on puisse entendre leur matériel respectif. Il a aussi invité quelques participants de La Voix 2016 afin qu’ils prennent part à cette expérience unique.

Marc a aussi demandé à une complice avec qui il partage les mots, mais aussi une amitié et une belle collaboration, Marie-Mai, qu’il retrouvera bientôt à ses côtés dans La Voix Junior. Sans oublier sa fille, Ariane Moffatt et Alex Nevsky.

 

Il a également su s’entourer de musiciens, choristes (dont une certaine Suzie Villeneuve), metteur en scène et directeur artistique talentueux qui ont fait de ce premier Centre Bell un véritable succès! Avec ce spectacle, Marc Dupré prouve qu’il est bien plus qu’un bon compositeur et un mentor présent et attentionné. C’est un artiste complet capable de nous faire danser, taper des mains, rire et émouvoir avec ses mots et sa voix. Mission accomplie pour Marc Dupré!

 

Faites vite si vous voulez voir ce spectacle, car il ne reste qu’une seule représentation, qui a lieu ce soir au Centre Bell dès 20 h.  Il reste d’ailleurs quelques billets.

error: Content is protected !!