Première du spectacle de Kevin Bazinet de La Voix au Théâtre St-Denis

Un peu plus d’un an après sa victoire à La Voix 3, Kevin Bazinet présentait hier soir son spectacle au Théâtre St-Denis 2. Devant une salle comble, le jeune homme est venu offrir plusieurs chansons de son album Talk to me, sorti en novembre dernier.

Sous les cris de plusieurs admiratrices, Kevin Bazinet a débuté le spectacle en force avec Talk to Me, son premier extrait radio. Il était visiblement heureux d’être sur la scène du St-Denis et a même avoué que c’était à cet endroit qu’il avait vu son premier spectacle et que c’était maintenant à son tour de faire entendre son matériel au public.

 

Le chanteur a enchaîné avec les balades Do It et I’m in Love With You qu’il a coécrit avec sa copine Alicia Moffet, que le public a également pu découvrir à La Voix.

 

Kevin a ensuite offert un medley de chansons qui l’ont inspirée et qui ont forgé l’artiste qu’il est devenu musicalement : I Got A Woman (Ray Charles), I Feel Good (James Brown), Johnny Be Good (Chuck Berry) et Let’s Get It On (Marvin Gaye) qu’il a mêlé avec sa chanson Never Gonna Let You Go.

 

Le chanteur a pris le temps de parler de quelque chose qu’il vit au quotidien et qui peut toucher plusieurs personnes qui n’oseront peut-être pas en parler : l’anxiété. Il a avoué que pour lui tout avait commencé à l’âge de 11 ans, et ce, sans raison. Le jeune homme n’allait vraiment pas bien et après plus de 5 ans à s’isoler, il avait décidé de consulter.

 

Kevin a aussi avoué qu’il avait voulu se présenter à La Voix en 2014, mais qu’il avait été envahi par la peur. La suite, le public fidèle de l’émission la connaît. En 2015, il s’est présenté devant les juges avec la chanson Latch de Sam Smith et ils se sont finalement tous retournés sur la dernière note. Il a alors choisi Marc Dupré avec qui il a tissé de véritables liens d’amitié. « Quand on prend des risques puis qu’on se fait confiance, ça peut donner de grandes choses. » Il a donc continué au piano avec la magnifique pièce sans limites avant d’offrir Insecure qui lui a valu une ovation.

Il a ensuite invité Marc Dupré à se joindre à lui afin qu’ils interprètent une version plus rythmée de Ton départ. Kevin a terminé la première partie du spectacle avec la chanson qui lui avait permis de se tailler une place pour la finale de La Voix; L’amour existe encore.

 

La deuxième partie du spectacle a débuté avec Come To Me, chanson offerte par Céline Dion qui a cosigné paroles et musique avec Marc Dupré.

 

Kevin a ensuite offert un moment plus épuré, simple et acoustique. Ses musiciens et lui ont recréé une ambiance de feu de camp. Installés sur des petits bancs de bois, ils ont enchaîné avec leur version de Three Little Birds (Bob Marley), Don’t Worry Be Happy (Bobby McFerrin) et Stand By Me (Ben E. King).

Alicia Moffet a fait son apparition pour interpréter le duo qu’elle fait avec Kevin sur l’album, la pièce Surrendered qu’ils ont écrite ensemble durant leur parcours à La Voix avant de continuer avec Like I’m Gonna Lose You de Meghan Trainor et John Legend.

 

Kevin a parlé des influences musicales de ses parents qui écoutaient beaucoup de chansons anglophones. Il a tout de même affirmé qu’il tripait sur la musique québécoise de plus en plus en y allant de son interprétation de Mes blues passent pu dans porte.

 

Le chanteur est allé se promener dans la foule pendant la pièce Apocalypse aux sonorités plus reggae. Il a fait bien des heureuses qui se sont précipitées en avant-salle. Après être remonté sur scène, il a continué avec Over, sa chanson préférée de l’album, qu’il a mixé avec un rap d’Eminem.

 

Comme promis lors de son passage à La Voix à la mi-avril, Kevin a ensuite invité les finalistes de l’émission à performer sur la scène du St-Denis. Stéphanie St-Jean a débuté avec Ma chambre qui lui a valu la victoire, Noémie Lorzema a interprété Tout donner. La Travismania ne s’étant pas essoufflée, les spectateurs ont acclamé Travis Cormier venu chanter Dream On et Yvan Pedneault a clôt avec We Are The Champions.

 

Kevin Bazinet a terminé le spectacle en invitant les gens à se lever pour Soulman de Ben l’Oncle Soul. Il ne pouvait pas quitter avant de venir faire un rappel avec Jealous Guy et Jusqu’où tu m’aimes.

 

Avec ce spectacle Kevin Bazinet prouve qu’il est un interprète versatile qui peut aussi bien chanter en anglais comme en français, que ce soit des balades, des chansons rythmées, des versions originales ou des pièces acoustiques. Il est très à l’aise sur scène et lorsqu’il parle de son anxiété, on arrive à peine à y croire tellement il est un véritable poisson dans l’eau. Il bouge bien, il s’amuse avec ses 4 musiciens et créent de beaux moments avec des collaborateurs importants de son parcours. Définitivement, il ira loin!

 

Son spectacle était présenté dimanche en supplémentaires au Théâtre St-Denis à 14 h et 19 h 30. Kevin Bazinet ira visiter plusieurs villes du Québec à partir du mois d’août. Pour plus d’infos, visitez le www.kevinbazinet.com.

En attendant sa visite dans votre région, vous pouvez toujours écouter Do it, son deuxième extrait radio présenté lundi.

error: Content is protected !!