Alexandre Barrette – Première tapis rouge du One man show Imparfait

Alexandre Barrette - Première tapis rouge du One man show Imparfait

C’est mercredi le 3 février dernier au Monument National de Montréal qu’avait lieu la première médiatique du One man show Imparfait d’Alexandre Barrette.

C’est une salle comble qu’Alexandre accueillait dans sa maison de néons pour jaser de sa famille, ses amis, ses indécisions, ses imperfections, de sa vie, de la vie.

Nous avions vraiment l’impression d’être conviés à une petite soirée retrouvailles pour  prendre de ses nouvelles devant un gros nachos et  rire un bon coup; Un spectacle tout en simplicité et efficacement drôle.

Pendant près d’une heure et demie sans entracte, l’humoriste de 34 ans, d’une autodérision désarmante, nous partage sous forme d’anecdotes et d’observations plusieurs aspects de sa vie. Il se livre sur sa perception du vedettariat (ça aide avec les filles); sa vie actuelle versus celle de son père (célibataire, immaturité, pizza pochettes et roussette au miel); sa joie d’être parrain…d’Eddy Murphy. Il extrapole sur ce qu’il ne veut plus faire dans la vie (entraînant une histoire hilarante sur des déboires de drogues); mentionne sa grande admiration pour le rôtisseur (pas facile de décider) et vente son  pouvoir d’oncle (le micro de la vérité). Il parle aussi de ses pertes de temps sur Youtube; comment Walking Dead a tué son couple, son plaisir à péter sur les bébés (oui vous avez bien lu.) et de son manque de confiance en lui (ses seins en coins de sacs de lait).

Il raconte également comment sa dernière rupture l’a amené à voir la psy de son grand ami Jérémy Demay et à apprendre à apprécier les choses et à s’apprécier lui-même. Il nous fait la lecture de la lettre “d’amour” qu’il s’est envoyé suite à cette rencontre.

Lettre touchante et drôle qui, dans la forme, nous rappelait sa lettre à Ouandi qui lui avait valu il y a longtemps, sa nomination pour le Prix de la Relève juste pour rire.

Pour clore son spectacle Alexandre Barrette termine, comme si demain n’existait pas, en laissant des messages d’adieux sur les boîtes vocales d’êtres chers et/ou de personnes abordées dans ses numéros. Numéro pendant lequel on a le coeur gros tout en ne pouvant s’empêcher de pouffer de rires. Finale idéale.

Avec Imparfait, Alexandre Barrette confirme ses talents d’auteur, de conteur et d’humoriste, mais surtout qu’il est profondément vrai et humain et qu’on l’aime comme ça, avec tout ce qui vient avec.

Gratitude Alexandre Xxx

Imparfait sera présenté en supplémentaires à Montréal les 29 et 30 avril et à Laval les 8 mars et 8 avril.

Pour d’autres dates, les billets sont en vente au www.alexandrebarrette.com

error: Content is protected !!