Gala Juste pour rire – cérébral vs impulsif opposant Laurent Paquin à Cathy Gauthier

Les rivalités des Québécois cérébral vs impulsif opposant Laurent Paquin à Cathy Gauthier

Hier soir avait lieu le gala Les rivalités des Québécois cérébral vs impulsif opposant Laurent Paquin à Cathy Gauthier.

La soirée a débuté alors que Cathy Gauthier s’est mise à crier après un spectateur qui filmait la scène. Laurent lui a fait la morale en affirmant qu’elle ne devait pas tout dire ce qui lui passe par la tête. Cathy a affirmé que les femmes pognent les nerfs parce qu’elles aiment la baise de réconciliation. Ils ont enchaîné en parlant de la méchanceté sur les médias sociaux.

Simon Gouache, le premier invité de la soirée a avoué aimer garder les choses simples. Tout ce qui nécessite plus de deux étapes est exclu. Il s’est alors comparé à grand-père qui a bâti une maison de ses mains. Pour lui, manger c’est devenu compliqué, il déteste la vapoteuse et les hommes nus qui se promènent dans le vestiaire du gym.

Le duo Dominic et Martin a fait son entrée sur scène et Dominic semblait très heureux de faire un gala sur les céréales et les un pulsif. « J’adore les céréales! » Martin l’a tout de suite remis à l’ordre en lui mentionnant le véritable thème. Malgré ce quiproquo, Dominic est le cérébral tandis que Martin pogne les nerfs après les bruits étranges, les petits caractères expliquant les ventes, son boyau d’arrosage et il est impulsif dans ses achats.

Cathy Gauthier s’est moquée de l’un de ses collègues humoristes, Maxim Martin, qui a écrit un livre sur sa descente dans l’enfer de la drogue et qui est maintenant devenu excessif dans le sport. Elle a aussi ri de sa voisine qui croit que courir 1 km représente un marathon. L’humoriste a même avoué avoir fait une crise de colère à Walt Disney.

 

Alex Douville a raconté son rendez-vous à l’Institut de neurologie afin de passer un test pour évaluer le niveau de sensibilité de son pénis, car il avoue ne rien sentir lorsqu’il passe à l’acte. Après avoir inséré une aiguille dans son périnée et un anneau autour de son pénis, le médecin lui a envoyé des petites impulsions électriques. Résultat : Ils ne peuvent rien faire pour lui.

Silvi Tourigny alias Carole a tenté de régler le problème d’impulsivité de Cathy après avoir testé son degré de tolérance en lui soufflant et grognant dans les oreilles. Cathy s’est mise à l’engueuler. Après un échec, elle a essayé de redonner un peu de pep à Laurent en lui posant des questions qu’il devait répondre spontanément et faire des actions sur le vif. Elle est finalement repartie au bras de Paul Doucet qui lui adore se faire grogner dans les oreilles.

François Massicotte est venu parler d’un sujet qu’il connaît bien : la bipolarité. Sa grand-mère et son père ont également vécus avec ce trouble qui apporte son lot de hauts et de bas. L’humoriste a eu son diagnostic il y a 15 ans après un épisode de rage au volant. Il a choisi d’en parler ouvertement dans les médias afin de faire du bien à ceux qui n’osent pas.

Laurent Paquin a ensuite fait un numéro sur les décisions que l’on aurait prises autrement si l’on avait réfléchi avant comme ne pas manger de Kentucky, ne pas dire à un motard que le cuir c’est fif ou ne pas vérifier si le rond est chaud avec sa main et revérifier avec l’autre. Il a aussi parlé de la fausse représentation : offre d’une durée de 30 minutes dans les publicités à la télé, automobile à partir de 199 $ par mois, les ventes jusqu’à 50 % de rabais, etc.

Jean-François Mercier a débuté son numéro en disant qu’il y avait de belles personnes dans la salle. Il a affirmé qu’il n’est pas du tout impulsif et qu’il ne veut pas décevoir les gens qui s’attendent à ça. Il a ensuite comparé les comportements des gens impulsifs et des cérébraux. « Le mensonge c’est bien parce que ça ne blesse personne, la vérité c’est mal. C’est pour ça que j’ai commencé mon numéro avec un petit mensonge! »

Olivier Martineau a avoué en arrivant sur scène qu’il n’avait plus d’argent, car il avait tout perdu dans la machine à sous du casino. Il a affirmé que les humoristes doivent être plus méchants que la norme, parce que les humoristes gentils deviennent des magiciens. Il a terminé sa prestation par une petite chanson de son cru.

Pour terminer le gala, les animateurs ont voulu tester une technique de l’Université McGill qui consiste à accepter une critique ou un commentaire et ensuite détruire un objet pour se défouler. Ça a semblé fonctionner; Cathy a cassé de la vaisselle, Laurent a frappé une télévision avec un bâton de baseball, Cathy a répliqué en donnant un coup de pied dans l’entrejambe d’un technicien et finalement Laurent a frappé le pare-brise d’une voiture. Cathy a également fait de même avouant par la suite que c’était la voiture de son mari et qu’elle aurait « toute une baise ce soir ».

 

La soirée d’hier a été ponctuée de nombreuses ovations. En effet, tous les humoristes en ont reçu une. Les deux animateurs étaient excellents comme toujours et formaient un duo attachant et équilibré!

 

Pour tout savoir sur le festival Juste pour rire, visitez notre section spéciale et le site www.hahaha.com.

 

error: Content is protected !!