En cas de pluie, aucun remboursement chez Duceppe par Simon Boudreault

 Sarah-Jeanne Labrosse

 Marianne Fortier

 Sophie Desmarais

 Marie Soleil Dion et son conjoint Louis-Olivier Mauffette

 

 

 Simon Boudreault

Après avoir obtenu un grand succès avec As is présenté chez Duceppe, Simon Boudreault récidive et nous offre cette année, la pièce En cas de pluie, aucun remboursement. Il aborde comme dans As is, la hiérarchie au travail, mais sous un tout autre angle. L’an dernier, le personnage de Saturnin souhaitait venir en aide afin de briser le jeu de pouvoir. Cette fois-ci, on se retrouve plutôt dans la manipulation, tous les personnages ont un même objectif : régner.

 

 

Crédit Caroline Laberge
Crédit Caroline Laberge

La pièce se déroule dans le parc d’attractions au Royaume du Super Fun au début de la saison estivale. Le patron appelé le King (Raymond Bouchard) a eu, à la fin de l’été précédent, quelques problèmes cardiaques. On le retrouve alors qu’il songe sérieusement à sa succession. Le King souhaite léguer son trône à sa princesse de fille, Marie-Jeanne, la Bien-Aimée (Catherine Paquin Béchard). Celle-ci n’a ni l’intérêt, ni les aptitudes afin de tenir le fort et ainsi devenir la Queen du Royaume du Super Fun. Par contre, les capitaines des sections aquatiques, manèges et restauration, sécurité alias François Le Bel (Sébastien Gauthier), Charlotte La Hardie (Louise Cardinal), Lucille La Grasse (Mélanie St-Laurent) et Henri Le Bègue (Jocelyn Blanchard) ont envie de contrôler l’endroit. Malheureusement pour eux, Marie-Jeanne fera rentrer un nouveau joueur dans la partie. En effet, ayant perdu une partie de mini-putt, elle demande à son père d’engager un jeune homme peu choyé par la vie. Le King le surnommera dès lors le Bossu (Lucien Bergeron). Celui qui est sous-estimé de tous réussira à manigancer afin de faire changer d’avis le King face à son successeur.

Mêlant comédie, politique, références à la royauté et à des sujets plus actuels, la pièce transporte le public dans un univers amusant, nous rappelant nos sorties familiales, mais nous fait découvrir l’envers du décor avec les magouilles des différents employés.

Crédit Caroline Laberge
Crédit Caroline Laberge

La pièce vous fera rire, on pense d’ailleurs à la scène dans la piscine à vagues, réfléchir grâce aux apartés du Bossu et qui sait peut-être vous questionner sur vos propres ambitions et les façons d’y accéder.

Bien sûr les travers humains y sont exagérés, mais la prémisse vient du fait que le pouvoir se trouve dans toutes les sphères et strates de la société. L’ensemble des comédiens est excellent. Chacun apporte quelque chose à l’intrigue en nous faisant rire, en nous touchant (monologue d’Henri Le Bègue) ou même en nous choquant par moment.

Crédit Caroline Laberge
Crédit Caroline Laberge

La pièce En cas de pluie, aucun remboursement est présentée chez Duceppe jusqu’au 15 octobre. Pour plus de détails, visitez le www.duceppe.com.

Texte et mise en scène de Simon Boudreault

Une création du Petit Théâtre du Nord

 

error: Content is protected !!