Gala Québec Cinéma 2017: les gagnants et la salle de presse

Yan England Gala Québec CInéma

Gala Québec Cinéma 2017: les gagnants et la salle de presse!

C’est dimanche soir qu’avait lieu la grande fête de notre cinéma : le GALA QUÉBEC CINÉMA. La soirée animée par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane était diffusée en direct du Studio 42 de la Maison de Radio-Canada lors de laquelle 12 prix Iris ont été remis aux artistes et professionnels de notre 7e art. Cette grande cérémonie à la formule renouvelée a permis de souligner la singularité et la force du cinéma québécois, faisant ainsi suite au premier GALA DES ARTISANS QUÉBEC CINÉMA qui se tenait le 1er juin.

Le film Juste la fin du monde de Xavier Dolan se positionne comme grand gagnant du Gala cette année, ayant récolté un total de 5 prix Iris. En plus d’être couronné Meilleur film, il a obtenu les Iris de la Meilleure réalisation et de la Meilleure distribution des rôles (Xavier Dolan).Ces récompenses s’ajoutent à 2 autres prix déjà récoltés lors du GALA DES ARTISANS, soit Meilleure direction de la photographie remis à André Turpin et Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

Nelly, de Anne Émond, a aussi fait bonne figure en remportant en tout 4 Iris, dont Meilleure interprétation | Premier rôle féminin remis à Mylène Mackay, ainsi que Meilleur maquillage (Djina Caron), Meilleure coiffure (Martin Lapointe) et Meilleure musique originale (Dear Criminals)décernés lors du GALA DES ARTISANS QUÉBEC CINÉMA.

Les mauvaises herbes de Louis Bélanger a quant à lui reçu 2 Iris, soit Meilleur scénario (Louis Bélanger et Alexis Martin), ainsi que Meilleure interprétation | Second rôle masculin pour le travail de Luc Picard dans son rôle de Patenaude.

Chez les acteurs, c’est Gabriel Arcand qui a remporté le prix de la Meilleure interprétation | Premier rôle masculin pour son rôle de Pierre dans Le fils de Jean. C’est Céline Bonnier, interprète d’Yvonne Sauvageau dans Embrasse-moi comme tu m’aimes, qui a été récompensée pour la Meilleure interprétation | Second rôle féminin. L’Iris de la Révélation de l’année, une nouvelle catégorie du Gala 2017, est allé à Rykko Bellemare pour son rôle de Shawnouk dans le film Avant les rues, de Chloé Leriche.

Côté documentaire, c’est le film Manoir, de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, qui a été couronné Meilleur film documentaire.

Pour ce qui est des courts métrages, c’est le film Mutants d’Alexandre Dostie qui a reçu le prix du Meilleur court métrage | Fiction, tandis que l’Iris du Meilleur court métrage | Animation est allé à Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev.

C’est le film 1:54 de Yan England qui a gagné le cœur des cinéphiles cette année, remportant ainsi le Prix du public, nouvelle catégorie qui remplace dorénavant le Billet d’or. Le public était invité à voter entre le 15 mai et le 4 juin pour son film préféré parmi les cinq finalistes ayant récolté le plus d’entrées en salles.

About Patrick Lamarche 511 Articles
L'un des fondateurs du présent site, administrateur et photographe, passionné.
Contact: Website
error: Content is protected !!